Intempéries : l'Hérault repasse en vigilance orange

  • A
  • A
Intempéries : l'Hérault repasse en vigilance orange
@ MAXPPP
Partagez sur :

VIGILANCE - Météo France maintient en vigilance orange les départements de l'Aude, du Gard et des Pyrénées-Orientales.

L'alerte aux orages se poursuit, mais inquiète un peu moins. L'Hérault, placé en vigilance rouge lundi en raison de fortes pluies, a été rétrogradé en vigilance orange mardi matin par Météo France. Montpellier a subi un épisode sévère lundi, le Lez étant sorti de son lit et ayant inondé les voies de circulation. Lundi, entre 15 heures et 16 heures, pas moins de 91 mm d'eau sont tombés sur la ville. Les départements du Gard, de l'Aude et des Pyrénées-Orientales sont de leur côté toujours en vigilance orange mardi en raison des risques d'inondations liées aux pluies orageuses, prévient Météo France.

La carte de vigilance de Météo France :

Carte Météo France - 640

© CAPTURE D'ECRAN


Vers un retour à la normale. Dans le détail, Météo France explique que "l'accalmie se prolonge depuis le milieu de nuit; sur le Gard depuis le début de nuit". "Sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude, les pluies sont faibles", ajoute Météo-France. Dans la nuit de lundi à mardi, quelque 4.000 personnes ont dû passer la nuit hors de chez elles, en raison des inondations. La situation revient toutefois progressivement à la normale mardi matin. Le trafic ferroviaire s'améliore, et devrait retrouver une allure normale d'ici à la fin de journée, selon un responsable de la SNCF. La vigilance orange devrait prendre fin à 17h, selon Météo France.

>> LIRE AUSSI - Hérault : "c'est le déluge"

Quelle conduite adopter ? Météo France recommande la prudence, "en particulier dans vos déplacements et vos activités de loisir". Mieux vaut éviter d'utiliser le téléphone et les appareils électriques. A l'approche d'un orage, il faut se protéger de la foudre, s'abriter et mettre ses biens en sécurité. 

Un record de précipitations à Montpellier. Quelque 300 mm de précipitations - soit 300 litres par mètre carré - sont tombées lundi en quelques heures sur Montpellier, soit un record depuis les premiers relevés datant de 1957. Au plus fort de ces averses orageuses, qui ont entraîné de fortes inondations dans la ville, 90 mm de pluies sont tombés en une heure. L'essentiel de ces précipitations est tombé lundi entre 15het 18h. Cet épisode cévenol est le deuxième en dix jours dans la région, après celui qui avait fait cinq morts dont quatre morts à Lamalou-les-Bains et un dans l'Aveyron.

>> LIRE AUSSI - Crue mortelle à Lamalou-les-Bains : "ça aurait pu être évité"