Plan anti-jihad : un numéro vert activé

  • A
  • A
Plan anti-jihad : un numéro vert activé
@ REUTERS
0 partage

PLAN - Le ministre de l'Intérieur, qui en fait l'annonce, doit par ailleurs s'entretenir mercredi sur le sujet avec des homologues européens à Londres.

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé mercredi qu'un numéro vert était désormais activé dans le cadre de son plan de lutte contre les filières jihadistes, sujet dont il doit s'entretenir dans la journée avec des homologues européens à Londres.

Le ministre de l'Intérieur a présenté la semaine dernière, en conseil des ministres, les grandes lignes d'un plan de lutte contre les filières jihadistes vers la Syrie comprenant la mise en place d'un numéro vert pour signaler des candidats au départ, la privation de passeport pour les jihadistes, la création d'un dispositif de réinsertion individualisée, etc.

Le numéro vert, le 0 800 005 696, "a été activé mardi", a déclaré le ministre sur France 2. Son objectif est "qu'un dispositif soit mobilisé" pour "éviter qu'un départ se produise quand des familles sentent" que l'un des leurs est "en train de basculer".

Le ministre a détaillé d'autres mesures du plan, notamment celles qui induisent de prendre de nouvelles dispositions législatives. La Place Beauvau souhaite ainsi inscrire le nom de candidats au jihad sur le système d'information Schengen et sur le fichier des personnes recherchées, faire passer les interceptions de sécurité de 10 jours à un mois, que des enquêteurs puissent aller sur le net de "façon anonyme" pour entrer sur les réseaux et les démanteler.

sujet

ZOOM - La France s'attaque aux filières djihadistes

JUSTICE - Prison ferme pour trois candidats au djihad

INFO - Ados djihadistes : des parents se mobilisent

L'INFO - La mère d'un djihadiste français apprend sa mort par SMS