Place à l’heure d’été

  • A
  • A
Place à l’heure d’été
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le changement d'heure a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche.

N'oubliez pas de régler vos pendules. Le passage à l’heure d’été a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. Ce changement d’heure, qui annonce la fin de l’hiver, concerne les Français et les Européens.

Pourquoi ce changement d’heure ?

L'heure d'été a été instituée en 1974 à la suite du choc pétrolier dans le but de réaliser des économies d'énergies en réduisant les besoins en éclairage en fin de journée. Selon l'Agence française de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), le changement d'heure s'inscrit parmi les mesures qui permettent de limiter les consommations énergétiques et de lutter contre le réchauffement climatique.

En 2009, le gain sur l'éclairage obtenu grâce au changement d'heure a été de l'ordre de 440 GigaWatts/heure, soit l'équivalent de la consommation en éclairage d'environ 800.000 ménages, selon l’Ademe. Grâce à ces économies, l'émission de 44.000 tonnes de dioxyde de carbone a ainsi été évitée. L'Ademe estime qu'en 2030, la réduction globale des émissions due au changement d'heure pourrait être de 70.000 à 100.000 tonnes de CO2, notamment grâce au gain sur l'éclairage qui diminue avec le développement de technologies d'éclairage toujours plus performantes dans l'habitat comme l'introduction progressive des lampes basse consommation.

Tout le monde n’est pas pour

De nombreuses associations protestent contre ce changement d’heure. Pour sa part, l'association La Méridienne milite pour le retour à l'heure méridienne. "C'est une arnaque car les économies faites l'après-midi sont annulées par les dépenses supplémentaires faites le matin", explique Jean Denis, l’un des fondateurs de l'association. "Ceux qui en profitent réellement sont les industriels du nucléaire qui ont intérêt à ce que la consommation augmente", poursuit-il, précisant que "les heures les plus chaudes sont ainsi reportées vers le soir" et que "la climatisation qui dépense énormément d'électricité marche à fond".

Troubles de l’heure ?

Certains estiment que le changement d’heure est une aberration. Selon des spécialistes du sommeil, le fait d’avancer d’une heure perturberait le rythme biologique et agirait ainsi sur le sommeil, mais également sur l’appétit ou encore l’humeur. Seraient concernés en particulier : les enfants et les personnes âgées. La perturbation du rythme biologique ne serait pas seulement à l'origine de troubles du sommeil, mais influerait également sur l'appétit, la capacité de travail, voire l'humeur. Enfin, la perspective de perdre une heure sur la grasse matinée du dimanche matin peut également rendre maussade quelques une d’entre nous.

REAGISSEZ - Etes-vous sensible au changement d'heure ?