PIP : où est passé l'argent de Mas ?

  • A
  • A
PIP : où est passé l'argent de Mas ?
Jean-Claude Mas a déclaré aux enquêteurs n'avoir plus que 500 euros sur son compte.@ REUTERS
Partagez sur :

Le fondateur de la société au coeur d’un scandale sanitaire se dit insolvable.

C'est un nouvel élément troublant dans l'affaire PIP. Jean-Claude Mas, le fondateur de la société au coeur du scandale sanitaire portant sur la vente de prothèses mammaire défectueuses, aurait organisé son insolvabilité, selon l'avocat de plusieurs victimes.

Mas prétend n’avoir que 500 euros sur son compte

En effet, Jean-Claude Mas a annoncé aux enquêteurs qu'il n'avait plus que 500 euros sur son compte et que sa retraite n'était que de 1.650 euros par mois. Des chiffres qui tranchent avec son train de vie dans la mesure où il a reconnu qu'il touchait 30.000 euros par mois quand il était à la tête de PIP.

L'enjeu est clair : s'il était reconnu coupable, Jean-Claude Mas serait amené à verser des dommages et intérêts aux plaignantes sur ses fonds propres.

Alors, où est passé l'argent de Jean-Claude Mas ? "C'est une personne qui est présentée sans scrupule. Cela ne m'étonnerait pas du tout qu'il ait organisé son insolvabilité pour ne pas être inquiété financièrement par l'ensemble des victimes", estime Me Philippe Courtois, l'avocat de plusieurs victimes de PIP.

Confusion autour de ses biens immobiliers

Reste que la justice peut également saisir les biens immobiliers de Jean-Claude Mas. Mais, une fois encore, le fondateur de PIP semble avoir mis en place un certain flou artistique. Il y a d'abord une belle maison dans une station balnéaire varoise proche de la Seyne-sur-Mer, évaluée à un million d'euros, et dont il est difficile de savoir si elle appartient à Jean-Claude Mas ou à son fils. Idem pour un petit appartement acheté en viager dans la même commune.

Seule certitude, le second logement de Jean-Claude Mas, situé au Luxembourg, ne peut par être saisi : le fondateur des prothèses PIP n'est que locataire.