Pilule : "on a fait peur aux Françaises"

  • A
  • A
Pilule : "on a fait peur aux Françaises"
Partagez sur :

C'est l'avis du Pr Nisand alors que l'inquiétude monte à propos des pilules de 3e génération.

INTERVIEW E1. "Les accidents sont extrêmement rares, tant avec les deuxièmes générations qu'avec les troisièmes générations (de pilule contraceptive). Ces accidents ont toujours existé, ils sont en revanche plus fréquents lorsqu'il y a une grossesse. Lorsqu'il y a des problèmes de coagulation, le plus dangereux, c'est la grossesse, ce n'est pas la contraception orale. Il faut donc rassurer les femmes ", a préconisé le Pr Israel Nisand, gynécologue obstétricien au CHU de Strasbourg, invité mercredi matin d'Europe 1.

>> A LIRE AUSSI - Pilule : rassurer, au moins un peu

"On est les seuls au monde à avoir cette espèce de panique sur la contraception. On a fait peur aux Françaises, probablement parce qu'il y a eu une plainte et qu'il y en aura d'autres. Mais il y a toujours eu des accidents thrombo-emboliques bien avant qu'on invente la contraception orale", a-t-il ajouté. "Il n'y a pas de contraception parfaite : dès qu'on prend un médicament efficace, celui-ci comporte des risques mais ces risques sont effectivement minimes", a certifié Israel Nisand.