Piétons, attention aux "radars"

  • A
  • A
Piétons, attention aux "radars"
"Surprendre le passant, l'interpeller, parler de la ville, réfléchir sur la notion de panneau et d'interdit", c'est ce qui a poussé Benoit Thiollent à développer sont projet de faux radars pour piéton.@ Google Street View
Partagez sur :

Un artiste a placé un faux radar à l'attention des piétons. Vitesse limitée à 3km/h.

"Piétons, ralentissez!", "vitesse-limite 3 km/h" ou encore "contrôle piéton automatique" sont visibles sur des panneaux dans les rues de Rouen. "Surprendre le passant, l'interpeller, parler de la ville et du patrimoine avec des codes d'aujourd'hui, réfléchir sur la notion de panneau et d'interdit", c'est ce qui a poussé Benoît Thiollent à développer son projet de faux radars pour piéton, rapporte le site 20minutes.ch.

"Il y a des réactions très épidermiques, certains n'apprécient pas et protestent avec violence, d'autres le prennent de façon ludique et courent devant le radar dans l'espoir de le déclencher", confie le concepteur du projet, qui a installé la machine, entre le Palais de justice et la cathédrale, pour inviter les passants à prendre le temps de regarder autour d'eux afin d'apprécier le patrimoine de la ville.