Phénylbuzatone : les carcasses identifiées

  • A
  • A
0 partage

Trois carcasses de viande de cheval importées du Royaume-Uni et contenant du phenylbutazone ont été localisées dans le Nord-Pas-de-Calais et vont être détruites, a annoncé jeudi le ministre français de l'Agriculture Stéphane Le Foll. L'Agence de sécurité alimentaire britannique (FSA) a annoncé que six chevaux provenant d'abattoirs britanniques, exportés en France et potentiellement destinés à la consommation humaine, avaient été contrôlés positifs au phénylbutazone. "Il s'agirait de trois carcasses (...) Ces carcasses ont été repérées dans un établissement du Pas-de-Calais et elles ne sont pas entrées dans la chaîne alimentaire. Elles seront détruites", a déclaré Stéphane Le Foll, au cours d'une conférence de presse dédiée à l'enquête sur le scandale de la viande de cheval.