Petites histoires par grand froid

  • A
  • A
Petites histoires par grand froid
@ MAXPPP
Partagez sur :

Europe1.fr a sélectionné pour vous quelques anecdotes à température ambiante.

Depuis une semaine, on ne parle que de ça. Le froid est au centre de toutes nos conversations. Anecdotes, histoires rocambolesques, paysages insolites, Europe1.fr a sélectionné sept petites histoires du grand froid.

Son témoignage sert de déclic. Lili Lefort avait confié à Europe 1 son histoire… ubuesque.  Cette habitante de Digne-les-Bains vivait à côté d'un appartement laissé grand ouvert, depuis la mort de son propriétaire… il y a 12 ans. " Quand les pompiers étaient intervenus à l'époque, nous étions en été. Ils avaient ouvert les fenêtres en grand pour aérer avant de claquer définitivement la porte", avait-elle expliqué à Europe 1.

Ses démarches pour intervenir dans l'appartement courant d'air étaient restées sans suite, tout le monde se renvoyant la balle. Quelques heures après la diffusion de son témoignage à l'antenne, la mairie et le commissariat sont intervenus pour fermer définitivement volets et fenêtres.

Utiliser la neige… pour avoir de l'eau. C'est l'une des conséquences du froid polaire. Les canalisations peuvent geler. C'est ce qui arrive à Julie et Laurent à Massongy, en Haute-Savoie. Le couple a raconté au Dauphiné Libéré comment il survivait sans la moindre goutte d'eau depuis vendredi dernier ! "C’est un retour au Moyen-Âge" confie Julie. Le couple opte pour le système D. Au point de remplir de neige des sacs en plastique pour avoir une réserve d'eau !

Sauvé par ses chiens. A Vassieux-en-Vercors, dans la Drôme, un conducteur de traîneau tiré par des chiens, a été sauvé de l'hypothermie grâce à eux, lundi. Tombé inconscient dans la neige, il a été pris en charge par ses animaux, son cocker le protégeant du froid tandis que ses huskys partaient chercher du secours. Les chiens ont prévenu son coéquipier, qui a refait le trajet en sens inverse et découvert son collègue, inanimé dans la neige.

Un accouchement insolite. Ses parents lui raconteront souvent sa naissance. Lilou est née mardi au petit matin dans une ambulance des pompiers sur la RN 57 à Baudoncourt, en Haute-Saône. Dehors, le thermomètre affichait -15°C. L'histoire est racontée mardi par L'Est Républicain.

La bulle au Camp des Loges, 930

© Capture d'écran site PSG

Le PSG dans sa bulle. Depuis lundi, les joueurs du PSG s'entraînent sous une bulle géante au Camp des Loges. Un dôme, de la taille d'un terrain de foot et sous lequel il fait 10 degrés, a été installé, le temps que les températures redeviennent plus douces. Impossible, en effet, de s'entraîner plusieurs heures par -10°C. 

Du snow sur la dune. La plus grande dune d'Europe recouverte d'un grand manteau blanc a donné des idées à certains. Dimanche, ce snowboarder s'est offert une descente inédite sur la Dune du Pilat, en Gironde. Certes, le mélange sable et neige "colle un peu" mais la sensation de skier est bien là. Regardez la vidéo, diffusée par Sud-Ouest.









ours blanc

© MAXPPP

Même les ours blancs restent au chaud. C'est Le Républicain Lorrain qui rapporte l'anecdote. Au zoo d'Amnéville, en Moselle, les ours blancs sont privés de sortie depuis que le froid polaire a envahi le pays. Non pas pour les protéger des températures négatives mais pour éviter qu'ils ne dépassent leur périmètre de sécurité. "Debout sur leur point d’eau gelé, ils pourraient se hisser au-delà des limites imparties", explique le quotidien. Au zoo de Saint-Martin la-Plaine, dans la Loire, on veille surtout à protéger les oiseaux, avec des perchoirs chauffés, excepté les canards qui résistent très bien au froid.  Les singes sont aussi très sensibles. A Saint-Martin-la-Plaine, ils se déplacent dans une serre à plus de 20 degrés, le temps que le thermomètre remonte.