Petites éoliennes et grosse arnaque

  • A
  • A
Petites éoliennes et grosse arnaque
@ MAXPPP
0 partage

REPORTAGE - Censée faire baisser votre facture d'électricité, une éolienne en milieu urbain peut vite devenir un gouffre financier.

L'INFO.  Fausse bonne idée, l'éolienne en milieu urbain ? A peine plus grandes que des antennes de télévision, ces petits "moulins à vent" personnels installés sur le toit des habitations sont censés faire baisser les factures d'électricité. Sauf que bien souvent, il n'en est rien. Ces dispositifs écolos ont un coût élevé, entre 10.000 et 25.000 euros, et fonctionnent souvent mal. La raison ? Il n'y a tout simplement pas assez de vent en ville. Problème : ces éoliennes fleurissent partout depuis 2010, et la réduction du crédit d'impôt sur les panneaux photovoltaïques. Avec cette baisse, certaines entreprises spécialisées se sont rabattues vers le petit éolien, une technologie qui bénéficie encore d'une incitation fiscale, mais qui peut se révéler très couteuse pour les usagers.

>> Europe 1 est allée à la rencontre de clients désabusés et même parfois endettés.

• "Un million de kilowatt-heure" sur 10 ans. Dans son jardin, Pascal est amer. Au loin, il y peut y apercevoir d'immenses d'éoliennes qui tournent à plein régime. Mais, lorsqu'il se retourne vers sa maison, celle qu'il a installée sur son toit paraît microscopique et surtout, elle est immobile. "Quand on me l'a posée, on m'a dit : 'dans dix ans vous serez à un million de kilowatt-heure'. Mais cela fait maintenant un an et j'en suis toujours à zéro", regrette-t-il au micro d'Europe 1. "C'était censé me fournir toute la maison. D'après le vendeur, j'aurais dû être autonome", poursuit-il.

• Une facture qui explose.  Ne plus payer d'électricité, c'est donc ce qu'un commercial avait promis à Pascal en juillet dernier. L'installation lui coûte 10.000 euros, financés grâce à un crédit sur 10 ans. Mais un an plus tard, son éolienne ne produit toujours rien. Pire encore, elle a fait exploser la facture d'électricité du couple.  "Sans l'éolienne, notre facture était de 480 euros. Avec l'éolienne, on est à 935 euros en n'ayant rien changé dans la maison, ne serait-ce qu'un radiateur", explique la femme de Pascal. Car dans les faits, les pales de l'éolienne tournent si peu que la consommation du moteur constitue une perte sèche.

• 2.000 foyers ont opté pour l'éolien. En France, 2.000 foyers ont déjà investi dans ce type d'équipement et les plaintes se multiplient. Pour Philippe Quiné, ingénieur spécialiste de l'éolien, "il ne faut surtout pas mettre une éolienne sur un pignon de maison. "Cela revient à mettre un panneau solaire à l'ombre d'un arbre. Dans un environnement urbain, vous avez du vent perturbé, donc cela ne marchera pas", assure-t-il. Pourtant, le business reste florissant car appuyé par le Trésor public : lorsqu'on achète une petite éolienne, on bénéficie d'un crédit d'impôt de 32 %.