Pétain a durci le "statut des Juifs"

  • A
  • A
Pétain a durci le "statut des Juifs"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Une version originale du texte a été découverte, avec les annotations du maréchal Pétain.

C’est un document d’Histoire exceptionnel, une preuve dans un débat vieux d'un demi-siècle : quel a été le rôle du maréchal Pétain dans la déportation des Juifs français ? Un donateur anonyme a récemment remis au Mémorial de la Shoah à Paris le texte original du projet de loi "portant statut des Juifs", établi en octobre 1940. Un document dans lequel on découvre des annotations faites à la main du maréchal Pétain en personne.

Pour Me Serge Klarsfeld, le fondateur de l'Association des Fils et Filles des Déportés juifs de France qui a révélé l'existence de ce document classé confidentiel, les modifications apportées par le maréchal Pétain ont "remanié" profondément" la nature du texte. Et l'ont durci.

Ce que les modifications changent

Principale modification : dans la version remaniée, ce sont désormais tous les Juifs qui sont visés par le texte, qu'ils soient étrangers ou français. Alors que le projet initial prévoyait d'épargner "les descendants de Juifs nés français ou naturalisés avant 1860", Pétain décide en effet de rayer cette mention.

Le champ d'exclusion des Juifs est également considérablement élargi par les corrections du maréchal Pétain. La justice et l'enseignement leur sont désormais totalement fermés, alors qu'au départ seules quelques professions en particulier étaient visées. De plus, ils ne peuvent plus être élus.

Pour Serge Klarsfeld, "la découverte de ce projet est fondamentale. Il s'agit d'un document établissant le rôle déterminant de Pétain dans la rédaction de ce statut et dans le sens le plus agressif, révélant ainsi le profond antisémitisme" de Pétain.

"Pétain était au fond de lui-même réellement antisémite" :

Charles Giol, Normalien agrégé d'histoire et spécialiste de la Seconde guerre mondiale, confirme l'importance de ce document. "On savait très bien que Pétain était l’un des principaux responsables de la mise en place d’une politique antisémite", explique-t-il au micro d'Europe 1 lundi matin. "Mais on n’avait pas de témoignage direct de la main du maréchal. C’est une découverte essentielle".

La fin d'une polémique ?

Jusqu'ici, les historiens ne pouvaient se référer qu'à un seul témoignage, en ce qui concerne Pétain et le statut des Juifs : celui de l'ancien ministre des Affaires étrangères de Vichy, Paul Baudouin. Or "le principal argument des défenseurs de Pétain était de dire qu'il avait protégé les Juifs français. Cet argument tombe", estime Me Klarsfeld.

"C’est un point final à la polémique qui a été soulevée par les derniers défenseurs du maréchal Pétain qui affirmaient que s’il avait consenti à quelques déportations, c’était essentiellement pour protéger les juifs français. Non, Pétain était bien antisémite et il a participé activement aux crimes contre l’humanité", confirme l'historien Jean-Yves Le Naour, au micro d'Europe 1.

"Un antisémite convaincu"

"Pétain était un antisémite convaincu", rajoute Charles Giol. "Il était représentatif de l’extrême-droite nationaliste du moment. Pour lui, les Juifs restaient des étrangers, des traitres à la nation, ils devaient être exclus de la société française".

Le texte corrigé a été authentifié. Selon Me Klarsfeld et son fils Arno, qui a comparé leur graphie avec celle d'autres textes manuscrits de Pétain, il ne fait "aucun doute" que les annotations sont bien du chef de l'Etat français. Son acquisition étant nouvelle, le Mémorial de la Shoah n'a pas encore décidé dans quelles conditions il serait exposé.

Sa restitution reste en tout cas un mystère. "Ce document était un brouillon", raconte Charles Giol. "Il n’aurait pas dû être conservé. Qui l’a gardé ? Un ministre, une femme de ménage ? Sa découverte reste un mystère".