Perquisitions en cours à l'UMP et chez Bygmalion

  • A
  • A
Perquisitions en cours à l'UMP et chez Bygmalion
Une perqusition est en cours au siège de l’UMP, rue de Vaugirard, à Paris.@ MAXPPP
Partagez sur :

INFO E1 - Les perquisitions ont démarré quelques minutes après les déclarations de Me Maisonneuve, l'avocat de Bygmalion, chargeant l'UMP.

Quelques minutes après la conférence de presse de l’avocat de Me Maisonneuve, l'avocat de la société Bygmalion, Europe 1 a constaté que des policiers ont entamé des perquisitions au siège de l’UMP, rue de Vaugirard, à Paris. Les locaux de Bygmalion, dans le 9e arrondissement de Paris, sont également actuellement perquisitionnés. Des policiers sont également présents chez Génération France, l'association politique de Jean-François Copé, président de l'UMP. Ces opérations sont menées par le parquet de Paris avec l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales.

Bygmalion évoque un "chantage économique". Me Maisonneuve a affirmé lundi que des "fausses factures" avaient bien été établies lors de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. Selon lui, Bygmalion "a bien travaillé à des meetings de campagne" qui ont été facturés à l'UMP sous le libellé de "convention". "C'était ça ou rien. C'est du chantage économique", s'est encore justifié Me Maisonneuve, qui assure que "soit c'était facturé à l'UMP, sous le libellé 'convention', soit Bygmalion n'était pas payé".

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

LA DECLA - Bygmalion évoque des "fausses factures"

L'INFO - Acculé, Copé va porter plainte

L'ESSENTIEL - Ces trois députés qui font trembler l'UMP

LA GUERRE EST (RE) DECLAREE - Affaire Bygmalion : Fillon pose la question du maintien de Copé

L'INFO POLITIQUE - Bygmalion : Copé refuse de porter le chapeau