Père chauffard, fils fou du volant ?

  • A
  • A
Père chauffard, fils fou du volant ?
Les parents n'ont pas toujours conscience de l'influence qu'ils ont sur leurs enfants.@ ASSUREURS PREVENTION
Partagez sur :

Une nouvelle campagne de sécurité routière lancée lundi incite les parents à donner le bon exemple.

"Tel père, tel fils". Les Assureurs prévention ont décidé de viser les parents dans un nouveau clip vidéo. Car les enfants peuvent en effet être influencés par la manière de conduire de leurs parents. Un phénomène dont ces derniers n'auraient pas toujours consciences, car ils sont 37% à déclarer ne rien changer à leur conduite si leurs enfants sont présents.

C’est pourquoi l’association, qui regroupe les membres de la Fédération française des sociétés d’assurance, a créé un clip mettant en scène un fils qui imite le comportement agressif au volant de son père. Jusqu’à lui faire prendre conscience qu’il devrait lever le pied…

Le clip de l'association Assureurs prévention :

Admiration pour le père

Mais un fils de chauffard conduira-t-il forcément aussi mal que son père ? Pas si simple, pour Danielle Rapoport, psychosociologue. "Ce n’est pas systématique", a-t-elle noté sur Europe 1, estimant que les enfants sont "capables de voir que leur père fait des bêtises". Mais si l’enfant a une "admiration forcenée pour le père", ou un besoin d’un "modèle masculin", alors il y a "des risque qu’il reproduise" le même comportement. Et donc se mette en danger.

La meilleure solution ? Le dialogue : parler avec son enfant en conduisant et lui expliquer le code de la route. Car comme le notent les experts, la conduite est l’un des "premiers espaces d’exercice de la responsabilité", d’où l’importance de transmettre les notions essentielles de prudence sur la route, notamment en racontant ses propres expériences.

La campagne des Assureurs prévention tombe à pic, dans un contexte de mauvais chiffres de la sécurité routière. Le nombre de morts sur les routes est en hausse d'1,53% pour les six premiers mois de l'année, une tendance que n'efface pas la baisse enregistrée en juillet.