Patrimoine de Yamina Benguigui : une enquête ouverte

  • A
  • A
Patrimoine de Yamina Benguigui : une enquête ouverte
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le parquet de Paris annonce mercredi des investigations sur la déclaration faite par l'ancienne ministre

Le parquet de Paris a ouvert mercredi une enquête préliminaire sur les déclarations de patrimoine faites par l'ancienne ministre de la Francophonie Yamina Benguigui, a-t-il annoncé dans un communiqué.

Cette enquête fait suite au "doute sérieux quant à l'exhaustivité, l'exactitude et la sincérité" exprimé le 31 mars par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique qui avait porté ses interrogations à la connaissance du procureur de la République de Paris, François Molins. La désormais ex-ministre aurait omis de déclarer, lors de sa déclaration de patrimoine en avril 2013, qu'elle détenait des actions dans une société anonyme de droit belge, G2. C'est la vente, en janvier 2014, de ses parts, qui lui aurait rapporté 430.000 euros.

C'est l’Office Central de Lutte contre les Infractions Financières et Fiscales (OCLCIFF) qui est chargé de l'enquête. Yamina Benguigui risque trois ans de prison, 45 000 euros d'amende et l'interdiction des droits civiques pendant 10 ans.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

PATRIMOINE - Yamina Benguigui dément toute "fraude"

RÉACTION - Hidalgo demande la démission de Benguigui du Conseil de Paris

TRANSPARENCE - Le patrimoine des ministres va être vérifié