Paternité : un test ADN pour Zohra Dati

  • A
  • A
Paternité : un test ADN pour Zohra Dati
Le tribunal de Versailles a ordonné des examens génétiques à la demande de Rachida Dati.@ MAXPPP
Partagez sur :

Le tribunal de Versailles a ordonné des examens. Desseigne dit réfléchir.

Nouvel épisode dans le feuilleton sur la fille de Rachida Dati. Le tribunal civil de Versailles a ordonné mardi une expertise génétique afin d'établir si, oui ou non, Dominique Desseigne est le père de la fille de Rachida Dati, comme l'affirme l'ancienne garde des Sceaux. Jusqu'à présent, le dirigeant du groupe Lucien Barrière s'y était refusé.

L'avocate de Dominique Desseigne a indiqué à Europe 1 que son client n'avait pas encore décidé s'il se soumettrait à ces tests. "Dominique Desseigne persiste à contester la véracité des attestations produites par Mme Rachida Dati", a-t-elle indiqué. "Il réfléchit sur la suite qu'il entend donner à cette procédure", a-t-elle ajouté.

Desseigne peut refuser le test

Malgré cette décision judiciaire, Dominique Desseigne est en droit refuser ce test. "Le père désigné se soumet ou non" à cette expertise, a indiqué Me Laurence Mayer, avocate spécialiste en droit de la famille. Mais selon elle, si Dominique Desseigne refuse les tests DN et "si la preuve d'une relation avec la mère est apportée, le juge analyse le refus comme une présomption d'aveu".

Une fois l'expertise génétique réalisée, auprès de Dominique Desseigne et de la petite Zohra âgée de 3 ans, le tribunal fixera une date pour une nouvelle audience de procédure.

>> A lire aussi : Paternité, que veut Rachida Dati ?