Pas de vacances pour les dons de sang

  • A
  • A
Pas de vacances pour les dons de sang
Les hôpitaux ont besoin de 20 à 30.000 poches de sang supplémentaires.@ MaxPPP
Partagez sur :

L'Établissement français du sang lance un appel pour faire face aux besoins qui ne fléchissent pas.

La période estivale est cruciale pour le don du sang. Cette année, les besoins sont encore en augmentation. Les hôpitaux ont besoin de 20 à 30.000 poches de sang supplémentaires. La raison n'est pas à chercher du côté d'une augmentation des accidents ou des opérations pendant l'été, mais aux progrès de la médecine. Les dons de sang servent notamment à certains patients sous chimiothérapie. L'Établissement français du sang lance donc un appel aux estivants.

"Ces maladies-là, il faut continuer à les traiter. Il y a des interventions que l’on ne peut pas décaler donc pendant la période d’été les besoins de sang des hôpitaux continuent", a tenu à rappeler sur Europe 1 le professeur Gérard Tobelem, président de l’établissement français du sang.

"Il est clair que quel que soit l’endroit où l’on est pendant cette période estivale, il y a toujours à proximité un centre de collecte que l’on peut repérer sur notre site Internet de manière à pouvoir continuer à donner son sang", a ajouté Gérard Tobelem.

"Les besoins de sang des hôpitaux continuent" :

L’appel s’adresse à tous les Français de 18 à 70 ans, quel que soit leur groupe sanguin. Et pour faciliter le don, des lieux de collecte sont installés tout l’été sous des chapiteaux comme à Paris ou dans des camions mobiles près des plages. C’est dans ces lieux de passage que l’on donne le plus facilement son sang puisque 80% des dons se font en dehors des hôpitaux.