Pas de pétrole à Donges pour les fêtes

  • A
  • A
Pas de pétrole à Donges pour les fêtes
A la raffinerie Total de Donges. Image d'illustration.@ MAX PPP
Partagez sur :

INFO E1 - Les ouvriers de la deuxième plus importante raffinerie de France se sont mis en grève.

La grève. Les ouvriers de la raffinerie de Donges n'ont pas le cœur à la fête en cette fin d'année. La CGT a appelé à la grève afin de protester contre la politique salariale du groupe Total, qui malgré d'important bénéfices, limite la hausse des rémunérations. Ainsi, depuis jeudi soir, plus aucune goutte de carburant ne quitte la seconde raffinerie de France.

Les raisons de leur colère. Fabien Privé-Saint-Lanne, délégué CGT de la raffinerie de Donges, explique les raisons du mouvement au micro d'Europe 1 : "On est dans un groupe qui fait 10 milliards d'euros de bénéfices et qui nous propose une hausse des salaires de seulement 1,2%". La CGT demande une augmentation des salaires de 100 euros minimum par mois. Mais elle se heurte à la direction qui met en avant les mauvais résultats du raffinage en France : plus 500 millions d’euros de pertes cette année.

Une raffinerie stratégique et une pénurie en vue... La raffinerie de Donges approvisionne l'ensemble du bassin Atlantique, de la Bretagne à Bordeaux. "Très rapidement certaines stations-services vont être en pénurie", assure le délégué syndical. D'autant plus que la grève risque d'affoler les consommateurs qui vont se ruer vers les pompes et alimenter la pénurie. "D’ici 48h l’effet va être palpable", précise Fabien Privé-Saint-Lanne au micro d'Europe 1. Donges est le troisième site du groupe Total à se mettre en grève.