Pas d'e-cigarette dans les lieux publics ?

  • A
  • A
Pas d'e-cigarette dans les lieux publics ?
La ministre française de la Santé Marisol Touraine a annoncé vendredi sur la radio France Info son intention d'interdire la cigarette électronique dans les lieux publics et aux moins de 18 ans.@ MAXPPP
Partagez sur :

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, souhaite aussi l'interdire au moins de 18 ans.

C'est à l'occasion de la Journée internationale sans tabac que la ministre française de la Santé Marisol Touraine a annoncé vendredi sur France Info, son intention d'interdire la cigarette électronique dans les lieux publics et aux moins de 18 ans. "Nous voulons appliquer à la cigarette électronique les mêmes mesures qu'au tabac", a-t-elle dit, précisant que parmi celles-ci figurerait aussi l'interdiction de la publicité pour la cigarette électronique. Il ne manque que la validation juridique de ces mesures.

On ne connait pas, pour le moment, les effets de la cigarette électronique sur la santé. Plus de 500.000 personnes l’utilisent aujourd’hui en France, selon les fabricants, pour un chiffre d'affaires annuel de 100 millions d'euros.

Dans les pas du rapport Dautzenberg. Un  professeur, Bertrand Dautzenberg, pneumologue et président de l'Office français de prévention du tabagisme, a présenté mardi dernier un rapport sur la cigarette électronique, qu’il présente comme "un moyen propre de prendre de la nicotine", puisqu'elle permet d'en inhaler, sans combustion. Un argument de poids surtout pour les très gros fumeurs.

Malgré cela, le professeur préconisait, la semaine dernière, d’appliquer les mêmes interdits à la cigarette électronique que ceux appliqués à la vraie cigarette. Il estime que cela limitera l’incitation à fumer. "Quand vous voyez un professeur dans une cour d'école tirer sur sa cigarette électronique, c'est un modèle de fumeur qu'on donne aux enfants, quand vous voyez au restaurant cinq personnes fumer une e-cigarette, ça donne envie aux autres de fumer. C'est d'ailleurs à ce titre que les compagnies aériennes ont interdit la cigarette électronique", avait-t-il expliqué.

Les jeunes et les femmes dans le viseur. Marisol Touraine qui s'exprimait à l'occasion de la Journée internationale sans tabac a également annoncé des mesures de lutte contre le tabagisme en direction des femmes enceintes et des jeunes. Pour les femmes enceintes, il s'agira d'un "logo" d'avertissement apposé sur les paquets de cigarettes, à l'instar de ce qui se passe déjà pour les bouteilles de vin. Il devrait être mis en place avant l'été 2014.

Les jeunes devraient se voir proposer des mesures d'aide au sevrage. "Je veux mobiliser contre le tabagisme", a-t-elle poursuivi, soulignant qu'il y a encore trop de jeunes et de femmes enceintes qui fument.

Des espaces sans tabac. La France détient, selon la ministre, le record d'Europe du nombre de femmes enceintes fumeuses.La ministre a également proposé de créer des "espaces sans tabac" à l'extérieur, citant notamment les parcs pour enfants. La ministre a également proposé de créer des "espaces sans tabac" à l'extérieur, citant notamment les parcs pour enfants.

Des mesures insuffisantes. Pour le président de l'alliance contre le tabac, Yves Bur, les mesures annoncées ne sont pas suffisantes. "On est encore loin du compte", estime-t-il, appelant "à une mobilisation totale de l'état pour stopper l'hécatombe provoquée par le tabac". Il regrette notamment que la France ne mette pas en place des paquets de cigarettes neutres comme cela existe déjà dans d'autres pays.