Parrainages : les Sages déboutent Le Pen

  • A
  • A
Parrainages : les Sages déboutent Le Pen
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le Conseil constitutionnel a rejeté mardi la requête de la candidate frontiste. Plus d'infos dans quelques minutes.

Les noms des élus parrainant les candidats à l'élection présidentielle en France continueront à être rendus publics. Le Conseil constitutionnel a en effet rejeté mardi une question prioritaire de constitutionnalité déposée par le Front national qui réclamait l'anonymat pour les parrains afin d'éviter qu'ils ne subissent des pressions.

"Au total, le Conseil a rejeté les griefs tirés de la méconnaissance du principe du pluralisme des courants d'idées et d'opinions et du principe d'égalité devant la loi. Il a jugé conforme à la Constitution le cinquième alinéa du paragraphe I de l'article 3 de la loi du 6 novembre 1962", annoncent les "Sages" dans un communiqué.   

Cet alinéa de la loi relative à l'élection du président de la République dispose que les noms des élus-parrains, qui doivent être au nombre de 500 minimum par candidat, "sont rendus publics par le Conseil constitutionnel huit jours au moins avant le premier tour de scrutin, dans la limite du nombre requis pour la validité de la candidature". La question prioritaire de constitutionnalité avait reçu le soutien de plusieurs "petits" candidats.