Paris suspects en handball : les experts établissent les trucages

  • A
  • A
Paris suspects en handball : les experts établissent les trucages
@ REUTERS
Partagez sur :

Un nouveau pré-rapport met en lumière le comportement suspect de certains joueurs lors du match Cesson-Montpellier.

Les soupçons de trucage se précisent. Un nouveau pré-rapport d'experts concernant le match de handball opposant Cesson-Sévigné à Montpellier (31-28), le 12 mai 2012, incrimine certains joueurs, selon les informations de l'Equipe.fr et dont Europe 1 a eu confirmation. En d'autres termes, le rapport d'expertise valide l'hypothèse de la tricherie des joueurs montpelliérains, qui auraient fait exprès de perdre, après avoir parié sur leur défaite. Le document, qui fait état d'une "carence volontaire", a été remis lundi après-midi aux magistrats chargés de l’instruction dans l'affaire des paris illégaux dans laquelle plusieurs joueurs sont inquiétés.

Comment le pré-rapport a-t-il été réalisé ? Ce second pré-rapport d'une quarantaine de pages, rédigé par Nordine Lazzaar, ancien arbitre international, et Johann Rage, formateur en analyse vidéo dans la pratique sportive de haut niveau, devait étudier à partir de vidéos les comportements et le jeu des joueurs. Objectif : mettre en lumière une "éventuelle carence volontaire intra et/ou interindividuelle du niveau de jeu pendant la première période de cette rencontre".

"Des comportements originaux, curieux, atypiques". S’il se montre moins définitif que le premier - annulé à la suite d’un vice de forme - ce document met en lumière les comportements suspicieux de certains joueurs. "Nombre d’indices, données statistiques ou comportementales apparaissent pour le moins originaux, curieux, atypiques et à ce titre nous interpellent", commentent les deux experts. Le pré-rapport met notamment en avant l'anormalité du comportement de certains joueurs héraultais lors de la première mi-temps du match, remporté 31-28 par Cesson-Rennes face au champion de France de l'époque.

Trop d'indicateurs pour que ce soit "innocent". Nombre de balles perdues, faiblesse des contre attaques, passivité en défense constituent autant d'éléments relevés par les experts. "Il en est ainsi de la distribution des pertes de balles nombreuses et exclusives sur la première mi-temps, leur signification vis-à-vis de moments que nous avons qualifiés de curieux, la faiblesse du nombre de contre-attaques et à l’inverse le nombre important de Long Position Attack, l’attitude différentielle des gardiens entre les deux mi-temps concernant la relance ou certaines attitudes peu duellistes, une certaine naïveté voire passivité en défens", détaillent les experts.   

Et de conclure : "une telle convergence d’indicateurs anormaux, une telle différence d’engagement, de vitesse dans le jeu notamment entre la première et la deuxième mi-temps du match expertisé est trop curieuse pour être innocente et conjoncturelle."

"Un match mal joué par Montpellier". Lors de la remise du premier-rapport en mai 2013, et dont les conclusions étaient similaires, les avocats des joueurs impliqués avaient évoqué un document "farfelu" et de "farce". Les avocats dénonçaient également la non-connaissance en matière de handball de l'expert nommé.

Cette fois, le ton est le même. "Le principe même d'une expertise dans ce domaine est complètement absurde et illustre le fait que la justice essaie d'étayer l'accusation car le dossier est bien léger", a réagi Me Mickaël Corbier, l'un des défenseurs de Nikola Karabatic et de son frère Luka. "Si on commence à vouloir qualifier des contre-performances sportives, on va trouver curieux telle ou telle défaite forcément, à partir du moment où elle est inhabituelle, a-t-il souligné, évoquant dans ce cas "tout simplement un match mal joué par Montpellier".

Alors huit joueurs montpelliérains, dont les frères Karabatic, sont mis en examen pour escroquerie, ce nouveau pré-rapport pourrait donc peser lourdement dans l'enquête et envoyer certains joueurs devant un tribunal.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460_scalewidth_460

DOCUMENT - Ce qu'a dit Karabatic au juge

TÉMOIGNAGE - Canayer et les "accros aux jeux"

ENQUÊTE - Le portable de Karabatic relance l'affaire

ENQUETE - Match truqué : qui sont les suspects ?

REACTION - Les Karabatic crient au complot