Paris-Plages de A à Z

  • A
  • A
Paris-Plages de A à Z
@ MAXPPP
Partagez sur :

La 9e édition se tient pendant un mois sur les berges de la Seine. Toutes les infos pratiques.

Paris prend un air de vacances… La neuvième édition de Paris-Plages s’ouvre mardi matin, jusqu’au 20 août. Pas question de passer vos journées à vous lamenter alors que vos amis se dandinent sur les plages du sud de la France. Feuilletez l’abécédaire d’Europe1.fr pour tout savoir sur cette manifestation estivale et ne pas vous ennuyer durant tout l’été.

A comme Activités. Paris-Plages, ce sont des animations à foison à pratiquer seul ou entre amis. Pétanque, taïchi, badminton, escrime, baby foot, bulles géantes, danse de salon, trampoline ou encore piste de saut en BMX sont entre autres au programme. A essayer également des activités aquatiques (voir à K comme Kayak).

B comme Baignade. 220 mètres carrés de bassins ont été installés. Mais attention, ne plongez pas dans la Seine ! Les baignades dans le fleuve parisien sont interdites.

C comme Circulation. Comme chaque année, Paris-Plages entraîne des restrictions de circulation sur les rives droite et gauche de la Seine. Concrètement, sur la rive droite, la voie Georges-Pompidou sera interdite à la circulation tous les jours, de l'entrée du souterrain des Tuileries à la sortie du souterrain Henri IV. Côté rive gauche, tous les dimanches de 9h à 17h, la voie express rive gauche sera fermée à la circulation, de l'accès quai Anatole-France à la sortie quai Branly. La Préfecture de Police conseille aux automobilistes de contourner très largement les zones concernées.

D comme Développement durable. Paris-Plages met l’accent cette année sur l’environnement. Initiations au tri sélectif, gobelets consignés, bâches transformables, sable recyclé, contrôles automatiques de la consommation d’eau : ce sont des petits gestes qui permettent de contribuer à la préservation de notre planète.

E comme Enfants. De nombreux ateliers sont organisés pour les bambins pour qu’ils passent des vacances festives. Initiations musicales au ukulélé, ateliers smoothies, découvertes scientifiques, puzzle géant, coloriages ou contes : de quoi animer les journées en famille.

F comme Farniente. Vous souhaitez passer vos vacances à buller ? La ville de Paris a tout prévu pour votre repos. 250 bains de soleil, 350 transats, 200 tables, 800 chaises et 40 hamacs ont été installés.

G comme Gourmandises. Dix cafés et six glaciers ont pris place sur la Voie Georges Pompidou et le Bassin de la Villette. Pour les plus assoiffés, huit fontaines à eau ont été disposés sur les deux sites. Et tous les après-midis ont lieu des dégustations de sirops pour faire découvrir l’eau de Paris, au Bar à Eau, sur le parvis de l'Hôtel de Ville.

H comme Horaires. Paris-Plages, c’est tous les jours du 20 juillet au 20 août, de 8h à minuit (en fonction des activités).

I comme Interactif. Cette année, Paris-Plages c’est aussi dans votre mobile. Une application iPhone est téléchargeable. C’est l’indispensable pour connaître toutes les activités, le programme de la journée, heure par heure, mais aussi avoir toujours sur soi le plan des différents sites.

J comme Jeux. Comme toute station balnéaire digne de ce nom, les jeux de plage sont bien entendu autorisés. Pour les enfants, une ludothèque est également à leur disposition.

K comme Kayak et autres animations aquatiques. Qui dit station balnéaire, dit sports nautiques. Enfilez donc votre maillot de bain pour pratiquer les multiples loisirs que vous propose la ville de Paris : pédalo, voile, barque, canoë, kayak ou encore sphères flottantes pour marcher sur l’eau. Il y en a pour tous les goûts !

L comme Libre accès. Paris-Plages est une manifestation gratuite. En dehors de vos consommations aux cafés, rien n’est payant ! A noter toutefois que les activités ludiques et sportives ne sont pas réservés à tous à certaines plages horaires. Du lundi au vendredi, de 9h à 12h, la plupart sont affectées aux centres sportifs et centres de loisirs de la ville.

M comme Musique. Avis aux mélomanes, à Paris-Plages mélodies et poésies s’entrecroisent. Slam, ukulélé, danses afro-antillaises ou de salon : les activités musicales ne manquent pas d’allure. Cette année encore, la Fnac organise le festival Indétendances. Des groupes et chanteurs indépendants se produiront lors de huit concerts sur le parvis de l'Hôtel de ville.

N comme Nu. Certains seront déçus, mais il est interdit de faire du nudisme à Paris-Plages. Par contre, il n’est pas interdit de se balader en maillot de bain. Mais attention, les amatrices du "seins-nus" devront toutefois se retenir : la préfecture de Paris rappelle qu’il faut conserver une tenue conforme aux bonnes moeurs, au risque de s'exposer à une amende pouvant atteindre 38 euros. Dans les cas les plus extrêmes des poursuites pour exhibition sexuelle peuvent être engagées, punies par une peine allant jusqu'à un an de prison.

O comme Ombre. Les amateurs de soleil sans coup de soleil apprécieront les coins d’ombre de Paris-Plages. 250 parasols ont été mis à la disposition des vacanciers, tout comme 50 palmiers et 80 arbres.

P comme Plages. Paris-Plages se situe principalement sur deux sites : les berges de Seine au niveau de l'Hôtel de ville - la Voie Georges Pompidou - et le bassin de la Villette dans le XIXe. Des activités sont également organisées sur le pavis de l’Hôtel de ville.

Q comme Quais. 2.800 mètres de voies ont été aménagées sur la Voie Georges Pompidou et 1.500 mètres de quais ont été équipés pour le bassin de la Villette.

R comme RER, bus et métros. Il est possible de se rendre en transports en commun à Paris-Plages. Il suffit d’emprunter le métro (les lignes 1, 4, 7, 11, 14), les RER A, B ou D, les bus, le Batobus, ou les Vélib’. Les navettes de L’été du Canal desservent entre autres le bassin et le parc de la Villette pour un tarif de 1 euro l’aller le samedi et 2 euros le dimanche.

S comme Sable. 2.000 tonnes de sable ont été déversées sur les bords de Seine au coeur de la capitale. Ce sable fin de 0,1 mm de diamètre vient directement de la carrière de Sandrancourt, dans les Yvelines, et est "offert" par le géant du ciment Lafarge. Il est acheminé par une longue barge qui met 15 heures pour parcourir 120 kilomètres sur la Seine. A la fin de la saison, la mairie de Paris récupère le sable que des millions de pieds auront foulé. Il est traité, désinfecté et recyclé dans des jardins, bacs à sable de la ville, hippodromes, manège d'équitations, équipements sportifs,...

T comme Trésorerie. Le budget Paris Plages s'élève cette année à 2,2 millions d'euros. C’est un peu moins que l’an dernier. La mairie de Paris s’est félicitée d'avoir économisé 300.000 euros pour cette édition.

U comme Universel. La manifestation Paris-Plages ne se passe pas qu’en France. Avis aux vacanciers de New-York, Berlin, Rome, Bruxelles, Amsterdam, Budapest ou encore Tokyo : la plage s’impose dans de nombreuses villes du monde !

V comme Visiteurs. Difficile de quantifier le nombre de visiteurs pour la ville de Paris. La mairie estime qu’en 2010 "entre 4,5 et 5 millions de visiteurs" se déplaceront sur les deux sites.

W comme WC. Et oui, pas de mauvaises surprises. A Paris-Plages tout est prévu. Sept sites de toilettes publiques ont été installés pour tout l’été.

X comme Xénophile. Touristes d’un pays lointain et personnes handicapées sont les bienvenus à Paris-Plages, qui promeut l’accès à tout public.

Y comme Youpi. Avec Paris-Plages, la capitale a un air des Bronzés… "Dadadirladada" vont entonner ceux qui passeront par les quais de Paris. Une bulle d’air et de bonne humeur pour les Parisiens ronchons qui ne quittent pas l’Ile-de-France cet été ou les touristes de passage. Adeptes de la bronzette, fans de jeux de plage ou encore littéraires aguerris, tous seront servis ! A consommer sans modération.

Z comme Zen. Pour passer des vacances en toute quiétude, Paris-Plages propose des balades culturelles pédestres. Objectif : découvrir la Seine, ses quais et ses ports. Une bibliothèque garnie de près de 300 livres est également à la disposition de tous, de 11h à 19h. Enfin, une exposition de photos grandeur nature d’hommes et de femmes en maillots de bain, de 1960 à nos jours, est également à parcourir.