Paris ouvre ses places livraison

  • A
  • A
Paris ouvre ses places livraison
Les automobilistes parisiens pourront désormais se garer sur les places livraison la nuit, le dimanche et les jours fériés.@ GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

Les Parisiens pourront se garer sur les places livraison de 20 heures à 7 heures du matin.

Bonne nouvelle pour les automobilistes parisiens. A compter de mercredi, ils pourront stationner entre 20 heures et 7 heures du matin, mais aussi les dimanches et jours fériés, sur les places livraison, signalisées au sol par des pointillés jaunes. Ce dispositif était testé depuis plusieurs mois dans les 3e et 17e arrondissements de la capitale. Son succès a amené la mairie de Paris à l’étendre à tous les autres arrondissements.

"Ce dispositif pionnier et innovant propose de nouvelles règles d'utilisation des zones de livraison, claires et lisibles, qui tiennent compte des rythmes de chacun et qui contribuent à un meilleur fonctionnement de l'espace public", écrit la mairie de paris dans un communiqué commun avec la préfecture de police. "Il permettra une lecture plus simple et plus claire", car "des zones de livraisons étaient utilisées par les voitures ce qui obligeait des livreurs à se garer en pleine rue", a abondé Annick Lepetit, adjointe au maire chargée des transports.

Les autres villes peuvent suivre

Toutefois, 2.000 des 9.000 places livraison que compte la capitale resteront "sanctuarisées". Elles seront "réservées exclusivement à la livraison afin de répondre aux besoins des établissements approvisionnés la nuit ou tôt le matin" comme les supérettes, boulangeries, hôtels. Ces places non partagées seront signalées par un nouveau marquage au sol, constitué d’une double ligne jaune continue.

La mesure peut désormais d’étendre à toutes les villes de France. "Les maires sont officiellement autorisés à prendre la suite", a affirmé Eric de Caumont, avocat spécialisé dans le droit automobile, sur Europe 1. Mais attention, chaque édile pourra édicter les règles qu’il veut sur sa commune.