Paris : le chauffard roulait sans permis

  • A
  • A
Paris : le chauffard roulait sans permis
@ GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

INFO E1 - Il lui avait été retiré en juin. Il était par ailleurs sous l'emprise du cannabis dimanche.

Le profil du chauffard qui a tué dimanche une mère et sa fille dans le nord de Paris commence à se dessiner. L’homme, qui a été interpellé quelques minutes après le drame, n'en était pas à son premier écart de conduite. Connu des services de police pour une vingtaine d'affaires, notamment pour vol avec violence, vol à mains armées, recel, outrage, le chauffard est surtout un grand habitué des infractions routières.

Déjà condamné pour conduite sous l’effet de stupéfiants

Cet homme qui aura 23 ans le 25 juillet prochain, présente un casier judiciaire fourni. Il avait notamment été condamné en 2009 pour conduite sans permis. En mai 2011, il avait écopé de 4 mois de prison ferme avec mandat de dépôt lors d’une comparution immédiate pour conduite sous l’effet de stupéfiants et refus d’obtempérer aggravé. Mais décidément rien ne l'arrête. Le mois dernier, il a encore été interpellé pour un important excès de vitesse qui lui a valu le retrait immédiat de son permis.

Dimanche dernier, le chauffard conduisait pourtant une voiture de marque BMW. Roulant a vive allure, il a grillé un feu rouge avant de faucher mortellement une femme et sa fille de 11 ans qui traversaient à un passage pour piétons dans dans le XIXe arrondissement de Paris. Les deux victimes ont été projetées à plus de 30 mètres. De leurs côtés, le chauffard et ses quatre passagers ont pris la fuite, avant d'être rapidement rattrapés par les policiers de la compagnie de sécurisation et d'intervention parisienne.

Un taux d'alcoolémie "contraventionnel"

Les analyses sanguines pratiquées sur le conducteur révèlent qu'au moment de l'accident son taux d'alcoolémie était supérieur à 0,8 gramme (au-delà de 0,8 g, la consommation d'alcool n'est plus une contravention, elle devient un délit, nldr). Par ailleurs, les analyses indiquent des traces de cannabis.

L'enquête devra également déterminer à quelle vitesse roulait le véhicule.

Le chauffard toujours en garde en vue

Les cinq occupants de la BMW, âgés de 19 à 25 ans, ont vu leur garde à vue prolongée lundi soir. Le conducteur, qui roulait trop vite, sans permis, sous l'emprise de la drogue, et qui a commis un délit de fuite, encourt au maximum une peine de 10 ans de prison. Dans le détail, la conduite sans permis est à elle seul un délit passible d'un an de prison et de 15.000 euros d'amende. Le délit de fuite est puni de deux ans de prison et 30.000 euros d'amende.