Paris fait sa Vélorution

  • A
  • A
Paris fait sa Vélorution
@ VELORUTION
Partagez sur :

2.000 cyclistes ont circulé samedi après-midi à Paris pour défendre la place du vélo en ville.

"Nous étions quelques bons copains, Y avait Fernand y avait Firmin": l’initiative qui s’est tenue samedi après-midi à Paris donne envie de fredonner La Bicyclette. Car cette manifestation a été organisée par des amoureux du vélo, comme ceux de la chanson d’Yves Montand. Au nombre de 2.000 environ, ils se sont mis en selle pour défendre la place de ce mode de transport dans la ville.

Cette "Vélorution Universelle", autorisée par la préfecture de police, est partie de l'Hôtel de ville pour arriver, dans la soirée, au pied de la tour Eiffel, sur le Champ-de-Mars. Entre-temps, le cortège a parcouru la capitale, passant par la place de la Bastille, l'Arc de Triomphe et les Champs Elysées. Une randonnée qui aura duré pas moins de quatre heures.

Imposer le vélo en ville

Ces promoteurs du vélo en ville, venus de toute l'Europe, étaient réunis pour constituer une "masse critique", dont le principe consiste à imposer le rythme du vélo à l'ensemble du trafic urbain. Quitte à provoquer des embouteillages. Certains étaient juchés sur des engins spectaculaires, d'autres répétaient des slogans tels "c'est la fin du pétrole, c'est la fin de la bagnole" ou "l'auto rend gros, le vélo rend beau".

Quelques échanges verbaux vigoureux ont eu lieu avec des automobilistes, aux carrefours bloqués par la manifestation, mais aucun incident grave n'a été signalé, selon la Préfecture de police de Paris. "C'est une manière de montrer que l'on peut changer la ville rien qu'en prenant son vélo", a déclaré Julien, l'un des organisateurs.

Une initiative internationale

La manifestation, première de ce type en France, était l'un des principaux rendez-vous d'une rencontre de quatre jours des cyclistes militants dans la capitale, qui s'achève dimanche. Ce rassemblement, organisé par le collectif Vélorution Universelle, veut créer une "culture vélo, du vélo utile, du vélo au quotidien" en France, qui existe déjà dans les pays anglo-saxons et nordiques d'où est parti le mouvement.

La "Vélorution Universelle" n'a pas fini de pédaler : prenant exemple sur ce qui existe déjà à Madrid et Rome, le collectif compte organiser une manifestation de ce type chaque année à Paris.