Paris : explosion dans une chocolaterie, 5 blessés graves

  • A
  • A
Paris : explosion dans une chocolaterie, 5 blessés graves
L'explosion a eu lieu avant 16 heures dans la chocolaterie "A l'étoile d'or" dans le IXe arrondissement parisien.@ Capture twitter @Mathieuott
Partagez sur :

L'explosion a eu lieu vers 16 heures "pour une raison encore inexpliquée" sur un chantier dans une boutique du 9e arrondissement.

L'INFO. Cinq personnes ont été blessées, dont une gravement, vendredi après-midi dans une explosion sur un chantier dans une chocolaterie à Paris, a-t-on appris de sources concordantes.
L'explosion a eu lieu avant 16 heures dans la chocolaterie "A l'étoile d'or" dans le IXe arrondissement parisien, a assuré une source policière. Les pompiers, qui ont d'abord indiqué être intervenus pour "trois urgences absolues", ont ensuite fait état d'un blessé grave et quatre légers.



Un chantier de réhabilitation de conduite de gaz. Les blessés sont tous des ouvriers, a précisé l'élue de l'arrondissement Pauline Véron, adjointe au maire de Paris chargée de l'économie sociale et solidaire. "Il y avait un chantier de réhabilitation de conduite de gaz en sous-sol sous la chocolaterie qui a manifestement généré une poche de gaz", a déclaré sur place le commandant des pompiers Gabriel Plus. Il a précisé que les pompiers vérifiaient la présence d'éventuelles autres poches de gaz. "Cela pourrait être une explosion due au gaz mais rien n'est sûr, pour l'instant on ne sait pas vraiment", avait auparavant expliqué une source proche de l'enquête.

Le voisinage choqué. La vitrine de cette petite boutique a été entièrement soufflée et des morceaux de verre brisé jonchaient le sol dans la rue. Des personnes dans les boutiques ou appartements voisins ont été choquées, selon Pauline Véron. "J'ai vu la vitrine sortir, ça a soufflé, c'était impressionnant", a raconté un serveur de la brasserie en face de la chocolaterie, Abdel Ait Taouit. "Heureusement personne ne passait devant. Les blessés ont été amenés dans la brasserie et traités derrière un rideau blanc."Le maire de Paris Bertrand Delanoë a adressé dans un communiqué ses "pensées" aux "victimes de ce drame, à leur famille ainsi qu'à la propriétaire de cette chocolaterie parisienne".