Paris, capitale des incivilités au volant

Marseille et Nice sont également sacrées les plus "inhospitalières" par le magazine AutoPlus.

Embouteillages, klaxons, feux rouges grillés... Pour le magazine AutoPlus, Paris ressemble un peu à l'enfer sur terre pour les automobilistes. Il vient de décerner à la capitale le titre de "championne nationale de l'incivilité au volant".

Lille, capitale des automobilistes zen

AutoPlus a classé dix villes de France de la plus "cool" à la plus "inhospitalière". "Disons-le franchement, notre enquête ne tord pas vraiment le cou aux clichés. Au contraire !", reconnaît le magazine. Le classement - sur 20 points - voit la victoire de Lille, avec 17,4, suivi de Toulouse et Bordeaux, ex-aequo avec 16. Clermont-Ferrand obtient 15,1, suivi de Strasbourg, avec 14,3, Nantes, 14,1, et Lyon, 12,5. Nice, avec 8,4, et Marseille, avec 7,4, sont lanternes rouges. Tandis que Paris arrive bonne dernière, avec seulement 6,1 points.

Les dix villes ont été passées au crible selon six critères. Pour le premier, "qui respecte le plus les piétons ?", Lille gagne sur et hors passage piéton, tandis que les lanternes rouges sont dans l'ordre Marseille, Paris et Nice "sur passage piéton", et Paris, Nice et Marseille "hors passage piéton". Lille gagne à nouveau la palme dans deux catégories : "qui est le plus relax au feu ?" (Nice en dernière place, précédée par Paris et Marseille), et "qui laisse changer de file ?" (Paris en queue, précédée par Nice et Lyon).

Le critère "qui se gare sans gêner les autres ?" place Clermont-Ferrand en tête et Marseille en dernière position, précédée par Paris et Lyon. A nouveau bonne élève, Lille "respecte le plus les feux rouges", et Paris est bonne dernière, précédée par Clermont-Ferrand et Nantes. Quant à l'usage du clignotant, il est le plus respecté à Toulouse, et le moins utilisé à Marseille (précédée par Paris et Nice).