Panique au ministère de l'Intérieur

  • A
  • A
Panique au ministère de l'Intérieur
Tout a été fouillé afin de vérifier qu'il n'y avait pas d'objet dangereux dans le ministère@ MAXPPP
Partagez sur :

Un individu, déjouant la surveillance, a réussi à pénétrer Place Beauvau vendredi soir.

La panique aura duré plusieurs heures. Un individu s'est introduit vendredi soir au sein du ministère de l'Intérieur, pourtant l'un des bâtiments les plus sécurisés du pays.

Pendant près de cinq heures, des dizaines de policiers ont participé aux recherches et l'homme n'a été ni interpellé ni même identifié. Il s'agirait d'un homme d'origine maghrébine, mesurant environ 1,75m et vêtu d'un blouson marron, rapporte Le Parisien.

Une intrusion de quelques minutes

L'intrusion n'aura finalement été que de quelques minutes, révèlent les caméras de vidéosurveillance. L'homme est ressorti seulement quatre minutes après être rentré dans le bâtiment, a d'ailleurs confirmé le porte-parole du ministère, Pierre-Henri Brandet, à Europe 1.

"Un individu a faussé la vigilance d'un poste de sécurité de fonctionnaires qui était en faction à une des entrées du ministère", détaille le porte-parole. Après l'intrusion, une fouille "minutieuse" a été effectuée pour s'assurer que l'individu n'avait pas laissé d'objet suspect ou d'explosif.

Manque d'effectifs

Les syndicats ont rapidement dénoncé le manque d'effectifs, soulignant que le fonctionnaire sensé assurer la sécurité du bâtiment était seul en poste ce soir-là, alors qu'ils auraient dû travailler en binôme. "Je ne veux pas rentrer dans ce débat là, il y a eu un problème effectivement..", reconnaît le porte-parole du ministère. "Pour savoir quelles sont les causes précises et les responsabilités, il y a eu une enquête ouverte et on tirera toutes les conséquences", ajoute-t-il.

Un précédent a déjà eu lieu à l'été dernier à l'Elysée. Un déséquilibré avait réussi à rentrer dans la cour du Palais présidentiel à bord d'une Renault Clio munie d'un gyrophare. Rapidement maîtrisé par les gardes, il avait ensuite été interné.