Otage au Niger : “il faudrait plus de nouvelles“

  • A
  • A
Partagez sur :

Le fils de l’un des otages témoigne du manque d’informations de la part d’Areva et du Quai d’Orsay.

Propos recueillis par Frédéric Michel