Orages : l'alerte orange levée

  • A
  • A
Orages : l'alerte orange levée
Vingt-et-un départements de la moitié nord de la France ont été placés en alerte orange en raison de risques d'orages.@ MAXPPP
Partagez sur :

Météo France a levé jeudi l'alerte aux "orages forts" sur le quart nord-est du pays.

Les orages venus après les fortes chaleurs ne nécessitent plus de vigilance particulière. L'alerte orange pour orages a en effet été levée dans la nuit de mercredi à jeudi dans les 13 départements du nord-est et du centre-est dans laquelle elle était encore en vigueur, selon le bulletin de Météo-France publié à 00h10.

Initialement lancée dans 36 départements, l'alerte était jusque là maintenue dans les 2 départements d'Alsace, les 4 de Franche-Comté, les 4 de Lorraine, en Côte-d'Or, en Haute-Marne et en Saône-et-Loire.
Météo-France précise qu'une "zone pluvieuse gagne vers la France-Comté" avec un "faible" caractère orageux. "L'activité orageuse est en forte diminution et ne nécessite plus le suivi en vigilance orange", poursuit le communiqué, même si "quelques averses sont encore possibles cette nuit".

Des vignobles endommagés. Des appellations prestigieuses du vignoble de Bourgogne, Pommard et Volnay, et tous les 1er crus ont subi de graves dommages mardi. Selon un bilan encore provisoire du Bureau interprofessionnel des vins de Bourgogne (BIVP), toute l'appellation Côte de Beaune (Côte-d'Or), qui s'étend sur une vingtaine de kilomètres, a été touchée par les violents orages de grêle et le vent, mardi après-midi. Les dégâts concernent 10 à 90% du vignoble, selon les parcelles.

Météo France rappelle également que le département du Rhône est toujours en vigilance jaune pour la canicule. L'alerte a été levée pour Paris et la petite couronne.

>> A lire - Peut-on parler de canicule ?