Orages : fin de l'alerte orange

  • A
  • A
Orages : fin de l'alerte orange
Une mini-tempête s'est abattue samedi soir à Rodez dans l'Aveyron.@ Max PPP
Partagez sur :

Météo France a levé l'alerte aux orages violents pour les trois dernier départements.

L’INFO. Météo-France a levé lundi à la mi-journée l'alerte pour des risques d'orages violents dans l'Isère, la Savoie, la Haute-Savoie, qui étaient les trois derniers départements en vigilance orange.

Comment va évoluer la situation ? A midi, "les orages se sont évacués vers la Suisse et l'Italie", indique Météo-France dans son dernier bulletin. Accalmie en fin de journée, le temps redevient progressivement sec d'ici mardi matin.

Des foyers sans électricité. Près de 30.000 foyers étaient toujours privés d'électricité lundi à la mi-journée après une série d'orages qui se sont déclenchés depuis samedi dans l'Hexagone, a indiqué le gestionnaire du réseau de distribution électrique ERDF.

Huit mille foyers étaient encore privés d'électricité à la suite des orages de dimanche : 5.000 en Normandie, 2.500 en Poitou-Charentes et 500 en Aveyron, selon les données d'ERDF, qui a précisé qu'il devrait parvenir à rétablir le courant dans ces zones dans la journée.

Vingt-et-un mille foyers subissaient le même sort après des orages survenus lundi : 17.000 sur le pourtour méditerranéen et 4.000 en Rhône-Alpes et Bourgogne. "Pour une grande partie" du pourtour méditerranéen, le rétablissement "est en bonne voie", a indiqué un porte-parole d'ERDF, sans pouvoir garantir que l'ensemble des foyers de la zone allaient recevoir de nouveau de l'électricité dans la journée. Plus au nord, 1.000 foyers étaient privés d'électricité dans la Drôme, 1.500 en Ardèche, 500 dans le Rhône, ainsi que 1.000 en Isère, Savoie et Haute-Savoie.

Des vacanciers évacués. Quelque 700 habitants des communes voisines du glacier de Tête Rousse, en Haute-Savoie, ont été évacués quelques heures dans la nuit de dimanche à lundi après le déclenchement du système d'alerte sur ce glacier à la poche d'eau fragile. L'alerte, donnée vers deux heures du matin, a entraîné l'évacuation des habitants des communes de Saint-Gervais, Sallanches, Passy et Domancy vers différents points de ralliement et leur prise en charge par les secours. Tous ont pu regagner leur domicile vers 4h30, après une reconnaissance du glacier par le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) de Chamonix. Le dispositif de surveillance reste cependant maintenu jusqu'à nouvel ordre.

Trois campings ont également été évacués dimanche soir dans le sud de l'Ardèche, en raison des orages, quelque 200 campeurs étant relogés dans des salles municipales. Une soixantaine de campeurs passaient leurs vacances à Montpezat-sous-Bauzon, dans les Monts d'Ardèche, une quarantaine à Rosières et une centaine à Lussas, à proximité des Gorges de l'Ardèche. A Montpezat et Rosières, il s'agissait de prévenir la montée des eaux et les phénomènes de ruissellement. A Lussas, il s'agissait de soustraire les vacanciers "à la violence des précipitations", par souci de "confort" plus que de sécurité.