Orages : 78.000 foyers dans le noir

  • A
  • A
Orages : 78.000 foyers dans le noir
Les épisodes orageux qui ont commencé jeudi soir devaient toucher samedi soir et dimanche matin une large bande au centre de la France et une partie du nord-est comprenant 42 départements, placés en alerte orange par Météo France.@ Reuters
Partagez sur :

L'ESSENTIEL - Environ 78.000 foyers restaient privés d'électricité samedi en raison des intempéries.

L’INFO. La situation s'améliore.Dimanche matin, l'alerte orange pour orages ne concerne plus que 5 départements : les Bouches-du-Rhône, le Gard, de l'Hérault, la Lozère et le Vaucluse. La fin de l'événement orageux est prévue pour lundi matin, selon Météo France.. La circulation des TGV entre Paris et Bordeaux a été entièrement interrompue dans la matinée avant d'être totalement rétablie vers 16h30, selon la SNCF. En revanche, environ 78.000 foyers restaient toujours privés d'électricité selon les derniers chiffres communiqués par ERDF.

• TRAFIC FERROVIAIRE

Reprise complète du trafic entre Paris et Bordeaux. Les chutes d'arbres ont fortement perturbé le trafic ferroviaire en ce jour de grands départs, où 260.000 voyageurs devaient transiter par la Gare de Lyon et 203.000 par Montparnasse, à Paris. Les TGV ont recommencé à circuler entre Bordeaux et Paris samedi seulement après 14h, avant une reprise complète du trafic vers 16h30. Le trafic des TER était en cours de normalisation samedi après-midi.



• DÉGÂTS

Des coupures d’électricité. Environ 78.000 foyers restaient privés d'électricité samedi dans toute la France en raison des intempéries, principalement en Aquitaine et Poitou-Charentes, tandis qu'un millier de techniciens étaient mobilisés pour rétablir le courant, selon ERDF. Au total, 46.000 foyers restaient privés de courant en Poitou-Charentes et 21.000 en Aquitaine, des régions touchées en début de nuit par les orages, a précisé un porte-parole du gestionnaire du réseau électrique.

5.000 foyers restaient sans électricité dans les Pays-de-la-Loire et en région Centre, 3.000 foyers étaient touchés, essentiellement en Indre-et-Loire. Plus au nord, 500 foyers restaient affectés en Normandie, 1.800 en Picardie et 1.000 dans le Nord-Pas-de-Calais. Pour ces foyers, ERDF a "bon espoir" de rétablir le courant d'ici samedi soir. "L'objectif est de faire le maximum pour rétablir le maximum de clients d'ici à demain soir", a-t-il indiqué, soulignant qu'il y a eu "beaucoup de dégâts un peu partout mais surtout en Poitou-Charentes et Aquitaine".





Le réseau Orange impacté. Environ 53.000 personnes étaient toujours privées de téléphone samedi en fin d'après-midi en Aquitaine et Poitou-Charentes. Dans la journée de samedi, Orange a réparé les lignes téléphoniques de près de 11.000 foyers.

Par ailleurs, 13.000 foyers étaient privés samedi soir d'internet et 10% des sites mobiles environ étaient hors service dans ces deux régions, a détaillé l'opérateur.

Des incendies. Deux incendies ont éclaté samedi après-midi dans le nord de la Drôme, attisés par le vent chaud soufflant du Sud, entraînant un important déploiement de moyens et la coupure temporaire d'une départementale et d'une ligne SNCF. Le premier feu est parti vers 13H00 à l'usine de papier Emin Leydier de Laveyron, faisant brûler 2.500 tonnes de papier entreposées au nord de l'usine, ont indiqué les pompiers, confirmant une information de France Bleu-Drôme-Ardèche.



Un deuxième incendie a éclaté vers 16 heures à Anneyron, également dans le nord de la Drôme. Ce feu de blé "a déjà parcouru 10 hectares et menace une forêt et des villas", selon le responsable du Codis.

Des campings évacués. Près de 4.000 personnes venues assister à un festival à Civray dans la Vienne, ont passé la nuit dans un gymnase et des salles municipales faute de pouvoir faire usage de leurs tentes en raison de la violence de l'orage, selon la mairie. En bordure de l'Atlantique, à Hourtin en Gironde, au domaine de la Résinière, une dizaine de mobile homes ont été endommagés par des chutes d'arbres. Dans un autre camping, les Ourmes, 400 personnes ont été évacuées et ont passé la nuit dans le gymnase municipal.   

• VICTIMES

Un facteur touché par la foudre. Un facteur a été foudroyé, samedi en fin de matinée, dans une rue de Nantes, selon les informations recueillies par Europe 1. L'homme s'était réfugié sous un arbre lorsque la foudre l'a touché. Les pompiers sont parvenus à le réanimer en pratiquant un massage cardiaque. Le facteur a été transporté dans un état grave à l'hôpital.

Un septuagénaire blessée. Les pompiers de Gironde ont dû intervenir plus de mille fois, en particulier à Bordeaux, à la suite des violents orages qui se sont abattus vendredi soir en Gironde et ont fait un blessé grave, une septuagénaire, selon les pompiers.  Une femme de 70 ans a été grièvement blessée à Pauillac, en Gironde, par la chute du clocher de la ville sur sa maison. Les pompiers ont mis plus de quatre heures pour sortir la victime, ensevelie sous les décombres de sa demeure qu'il a fallu étayer, a indiqué Eric Pitault, lieutenant colonel chargé de la communication du Codis de la Gironde.