Opérations "coup de poing" à Marseille

  • A
  • A
Opérations "coup de poing" à Marseille
@ MAXPPP
Partagez sur :

Vendredi, un adolescent est mort suite à une fusillade dans la cité phocéenne.

"Ce sont des opérations coup de poing", a commenté le ministre de l'Intérieur Brice Horeteux, lundi soir. Quelques minutes auparavant avaient débuté des opérations de contrôle dans les quartiers de Marseille. Vendredi, un adolescent de 16 ans a été tué et un garçon de 11 ans blessé vendredi lors d'un règlement de compte à la kalachnikov, dans la cité phocéenne.

Un fusil d'assaut retrouvé

Une centaine de policiers ont été déployés dans la ville et, au total, cinq opérations ont été menées au nord et dans le centre de la ville où un fusil d'assaut de type kalachnikov a été saisi dans le coffre d'un 4x4 de luxe immatriculé au Luxembourg.

Le couple à bord du 4x4 a été placé en "retenue douanière" et remis à la police judiciaire.

D'autres opérations prévues

Les forces de police ont aussi procédé à la saisie d'armes blanches et de stupéfiants en petite quantité. "Il s'agit d'opérations pérennes, c'est-à-dire d'opérations multiples qui s'inscrivent dans le temps", a expliqué le préfet des Bouches-du-Rhône, Hugues Parant.

De passage dimanche à Marseille, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux avait annoncé la multiplication de ce type d'opérations de police destinées à lutter contre le trafic d'armes et de drogue dans la cité phocéenne.

Depuis le mois de janvier 2009, 26 règlements de comptes ont été recensés dans l'agglomération marseillaise, faisant 19 morts et 16 blessés.