"On prend le public de Dieudonné pour des cons"

  • A
  • A
"On prend le public de Dieudonné pour des cons"
@ MAXPPP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'humoriste Christophe Alévêque n'est pas favorable à l'interdiction des spectacles de Dieudonné.

L'INFO. Il y a quelques années, l'humoriste Christophe Alévêque, connu pour sa grande liberté d'expression, a décidé de rompre avec Dieudonné, car il ne comprenait plus ses dérives antisémites. Mais au lendemain de l'interdiction de son spectacle à Nantes, il explique au micro d'Europe 1 pourquoi il juge cette mesure contre-productive.



Alévêque :  "on prend le public de Dieudonné...par Europe1fr

"Une publicité monstrueuse". Car pour Christophe Alévêque, Manuel Valls, le ministre de l'Intérieur, "fait une publicité monstrueuse" à Dieudonné. "Moi le premier, je ne connaissais pas ce geste de la 'quenelle', je n'avais jamais entendu parler de ce truc-là et maintenant je suis au courant", souligne l'humoriste.

"Peut-être qu'il rêvait d'être juif !". "J'ai envie de dire à Dieudonné : 'tu as un problème, vas te faire soigner !'. Peut-être qu'il rêvait d'être juif dans sa vie et finalement il est noir…", poursuit Christophe Alévêque, pour qui "il faut répondre à l'humour qui confine à la haine par de l'idéologie, par du débat, par de l'éducation et aussi par l'humour". Et le chroniqueur de souligner que le public qui va voir Dieudonné sur scène est "majeur et vacciné" : "là, on les prend vraiment pour des cons". 

Les interdictions, les autorisations ou les indécisions, par ordre chronologique :