Changement d'heure : à 3h, il était 2h

  • A
  • A
Changement d'heure : à 3h, il était 2h
@ MAXPPP
Partagez sur :

A VOS MONTRES - Comme chaque année, la France a changé d'heure ce dernier dimanche d'octobre.

Dans la nuit de samedi à dimanche, la France est passée à l'heure d'hiver, comme chaque dernier dimanche d'octobre depuis 1976. Un changement d'heure dans le bon sens, puisque l'on gagne une heure de sommeil.

Mais à qui devons-nous cette heure de sommeil supplémentaire ? Découvrez-le avec Franck Ferrand dans la vidéo ci-dessous :



Mais qui a eu l'idée de changer d'heure ?par Europe1fr

A 3 heures, il était 2 heures. Dans les faits, le changement d'heure est précisément intervenu à 3 heures du matin. A cette heure, dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 octobre, il était en fait 2 heures. Le prochain changement d'heure aura lieu au printemps 2015, lors du dernier dimanche du mois de mars. On perdra cette fois une heure de sommeil, avec le passage de 3h à 4h.

Réaliser des économies d'énergie. Imaginé pour économiser de l'énergie, le changement d'heure semble remplir ses objectifs, d'après les informations recueillies par l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). En 2009, le bénéfice énergétique a été chiffré à 400 GWh en France, soit l'équivalent de la consommation en éclairage d'environ 800.000 ménages. Et ces économies, prévues pour se confirmer dans le temps, sont capitales à la veille d'une période particulièrement critique. En effet, selon Réseau de transport d'électricité (RTE), la France pourrait connaître une pénurie d'électricité à partir de l'hiver 2015.

"On va recaler son horloge biologique". Toutefois, s'il paraît bénéfique à première vue, ce changement rituel n'est pas sans conséquences sur la santé. "Oui, cela a un impact sur la santé, mais moindre que celui de mars dans l'autre sens", reconnaît d'emblée le Dr Gérald Kierzek dans sa chronique sur Europe 1. "On va recaler son horloge biologique, avec quand même des troubles du sommeil. Forcément, on va être un peu décalé et l'organisme va en pâtir", ajoute-t-il. On peut noter aussi des sensations de troubles de l'humeur, et même des pertes de l'appétit chez l'enfant".



Le changement d'heure a-t-il un impact sur la...par Europe1fr

"Pensez à vous exposer à la lumière du jour". Autre expert interrogé par Europe 1, Martine Perret, biologiste et chercheur au CNRS, a donné des conseils pratiques pour profiter de la perte d'ensoleillement quotidienne. "Plus que le changement d'heure", dit-elle, "la décroissance de l'ensoleillement pèse sur nos organismes. Notre horloge vit à la lumière du jour or, en hiver, on passe de 12 heures d'ensoleillement en septembre à seulement 8 heures en décembre", résume-t-elle. "Pensez à vous exposer à la lumière du jour dès que possible le matin, en ouvrant les volets, par exemple, de façon à ce que votre organisme se synchronise", ajoute-t-elle.

>> LIRE AUSSI - Mieux vaut se mettre dans le bain tout de suite

Quelques pays récalcitrants ont arrêté. Si tous les pays de l'Union européenne se plient au changement d'heure, ce n'est pas le cas de tous dans le monde. Outre les pays opposés à une telle mesure - on ne compte que 70 pays pratiquant le changement d'heure - une petite dizaine a décidé de mettre fin à cette mesure en 2008. C'est notamment le cas de la Russie, la Biélorussie, l'Ukraine, la Tunisie, ou de l'Egypte. La Chine, elle, a dit stop dès 1992.