"On ne profite pas de la piscine"

  • A
  • A
"On ne profite pas de la piscine"
@ MAXPPP
Partagez sur :

43.000 Français sont encore bloqués à l'étranger. Et ce n'est pas des vacances prolongées.

Les avions redécollent mais les Français restent cloués au sol. Environ 43.000 touristes étaient encore bloqués à l'étranger mercredi vers 18 heures, selon une estimation du ministère des Affaires étrangères. Ils étaient 85.000 à être coincés mardi après-midi.

Ils envoient des SOS d'Inde, de Chine, des Etats-Unis et également du Maroc où Europe 1 a pu joindre Stéphanie, partie en vacances avec ses parents. Elle aurait dû rentrer mardi, mais aucun vol pour Paris n'est disponible avant la semaine prochaine. Stéphanie va tenter de rejoindre Milan ce week-end, en espérant trouver là-bas une voiture de location.

"On entend dire que tout va bien, que les vols sont repartis. Certes, ils sont repartis mais on est sur liste d’attente", s'agace-t-elle. "On est dans l’attente tous les jours et c’est très fatiguant", déplore-t-elle. D’autant plus que son père, âgé de 60 ans est malade. Et ce week-end, il sera à court de médicaments.

"On ne profite pas de la piscine" :

Grégory est coincé à Kuala Lumpur en Malaisie. Il devait rentrer vendredi mais n’a pas de vol avant le 28 avril voire début mai. Il a donc décidé de faire le siège à l’aéroport devant l’embarquement pour Paris. "Mes enfants sur Paris commencent à pleurer", raconte-t-il et il doit débourser 150 euros par jour en frais d’hôtel.

"Ça devient l’enfer" :

Dans le détail, 8.500 Français sont toujours coincés en Europe, 9.500 en Amérique du Nord et du Sud, 15.500 en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, 3.500 en Afrique subsaharienne, 6.000 en Asie.