"On ne peut pas accepter les écarts d'expression"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le porte-parole de la Chancellerie indique la position de MAM après le dérapage d'un procureur.

Propos recueillis par Pierre de Cossette.