Nucléaire : l'enquête révèle "divers incidents"

  • A
  • A
Nucléaire : l'enquête révèle "divers incidents"
L'explosion dans un four sur le site nucléaire de Marcoule serait due à plusieurs incidents.@ MAXPPP
Partagez sur :

Selon le procureur, l'explosion à Marcoule s'est produite peu après l'intervention d'un employé.

Si le procureur de la République de Nîmes assure qu'"il est trop tôt pour établir des responsabilités", on en sait toutefois un peu plus sur les instants qui ont précédés l'explosion du four sur le site nucléaire de la Socodei à Marcoule, dans le Gard lundi.

Un incident la veille

Selon les premiers éléments de l'enquête l'explosion aurait eu lieu quelques secondes après l'intervention du fondeur qui est mort dans l'accident. Ce dernier se trouvait au-dessus du four et tentait de casser, à l'aide d'une barre à mine une "croûte de métal n'ayant pas fondu dans le four".

L'intervention du fondeur faisait suite à des pannes diverses la semaine précédant la déflagration, et notamment une la veille de la déflagration où "la fusion du métal ne s'était pas faite". Malgré cette panne, le four avait été "remis en route le matin même", a précisé le parquet de Nîmes.

Après les pannes, dont le procureur n'a pas précisé la nature, la décision de relancer le four avait été prise suivant "une procédure interne".

En raison de la forte température, les enquêteurs n'ont toujours pas eu accès au local où se trouve le four. Les investigations doivent donc se poursuivent mercredi et devraient permettre d'obtenir des précisions sur les raisons de l'explosion.

Un site épinglé par l'ANS

Trois enquêtes ont été ouvertes à la suite de cet accident, par le parquet de Nîmes, mais aussi par l'inspection du travail et par l'Autorité de sûreté nucléaire (ANS). L'ANS qui a révélé mardi une série d'incidents à l'usine Centraco de Marcoule ces dernières années. Le site nucléaire semble en effet cumuler les mauvais points. En cinq ans, 18 incidents ont été répertoriés par l'ANS. Mais selon la Socodei, "c'est la première fois qu'un drame de cette ampleur se produit sur le site".
Une information judiciaire sera ouverte "dans les prochains jours contre X pour homicide et blessures involontaires", a encore indiqué le procureur.