Une fouille "approfondie" de toutes les centrales et installations nucléaires en France était en cours lundi à la suite de l'intrusion de militants de l'organisation Greenpeace dans la centrale de Nogent-sur-Seine, dans l'Aube, a annoncé un porte-parole du ministère de l'Intérieur. Ce porte-parole a assuré qu'à "aucun moment, l'intégrité des installations nucléaires n'a été mise en péril" par l'intervention des militants de Greenpeace.

L'association Greenpeace a déclaré lundi avoir des militants écologistes "dans d'autres installations" nucléaires, après avoir réussi à s'introduire dans la centrale nucléaire EDF de Nogent-sur-Seine, dans l'Aube, pour montrer que la sécurité des centrales nucléaire est défectueuse.