Nous sommes 65 millions de Français !

  • A
  • A
Nous sommes 65 millions de Français !
En 2010, la population française a, pour la première fois, dépassé les 65 millions d'habitants.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un cap historique franchi notamment grâce au record de naissances en 2010, selon l'Insee.

Au 1er janvier 2011, la population française a dépassé pour la première fois les 65 millions d’habitants. C’est ce que révèle le dernier recensement réalisé en 2010 et dont les chiffres sont publiés mardi. Europe1.fr décrypte cette étude démographique.

Les trois chiffres à retenir

65,8 millions de Français. Selon les chiffres de l’Insee, 63,1 millions de personnes vivent aujourd’hui en métropole, 1,9 million dans les départements d’outre-mer et 795.000 dans les collectivités d’outre-mer. Notre population a crû de dix millions d’habitants depuis 1981 et de vingt millions depuis 1958.

Un record de naissances. L’accroissement de la population française est particulièrement dû à l’excédent des naissances sur les décès. En 2010, 828.000 bébés sont nés sur le territoire français, dont 797.000 en métropole, soit un taux de fécondité de 2,01 par femmes. C’est un chiffre record depuis la fin du baby boom en 1973.

Cette progression est due à "l’évolution des comportements à la fois chez les mères auparavant sans enfant et chez celles décidant d’agrandir leur foyer au-delà de deux enfants", note l’Insee.

Accoucher à 40 ans devient plus fréquent. Les femmes de 40 ans et plus sont deux fois plus nombreuses à accoucher. "Même si, note l’institut, cela reste encore assez peu répandu". Et le nombre de femmes de 35 à 39 ans sont aussi plus nombreuses à accoucher : le recensement de 2010 dénombre 17% des accouchements contre 10% il y a 20 ans.

Et aussi...

Une croissance régulière. Entre le 1er janvier 2010 et le 1er janvier 2011, la population a progressé de 358.000 personnes, soit une augmentation de 0,55%. Un chiffre constant en comparaison des trois dernières années.

Les femmes accouchent plus tard. Pour la première fois en France, l’âge moyen à l’accouchement dépasse la barre symbolique des 30 ans. En métropole, elle avait déjà été franchie en 2009 et en 2010, elle s’établit donc à 30,1 ans. Ce qui équivaut à deux années de plus qu’en 1988 et trois qu’en 1982.

Pas de changement côté décès. L’Insee a comptabilisé 545.000 décès en 2010, dont 535.000 en métropole. Un chiffre dans la moyenne de ces dernières années, hors canicule de 2003.

Le taux de mortalité infantile s’établit à 3,7 pour 1.000. Un chiffre dans la moyenne de l’Europe 15, précise l’Insee. Mais, alors qu’il stagne en France, il baisse dans la plupart des pays européens.

Forte progression de l’espérance de vie. Depuis 15 ans, elle est en constante amélioration, en particulier pour les hommes. L’espérance de vie des femmes est de 84,8 ans et celle des hommes de 78,1 ans. Pour les Françaises, c’est un chiffre largement supérieur à celui des Européennes dont l’espérance de vie se situe à 82,6 ans. Quant aux hommes, leur espérance de vie est d’une année au-dessus de la moyenne européenne (76,7 ans).

Les Français vieillissent. La population française continue, année après année, de vieillir. L'âge moyen des Français s’est établi au 1er janvier 2011 à plus de 40 ans. Et ce, alors qu’il y a 20 ans, il était inférieur à 37 ans. L’âge moyen des hommes atteint ainsi 38,9 ans contre 41,9 ans pour les femmes.