Nos soldats ont besoin de dons de sang

  • A
  • A
Nos soldats ont besoin de dons de sang
@ Reuters
Partagez sur :

En pleine intervention au Mali, l'armée se mobilise en interne pour maintenir ses stocks.

L'INFO. L'Armée a toujours besoin de sang mais en ce moment plus qu'habituellement. C'est pour cette raison que l'institution militaire a sollicité des dons de sang, via ses réseaux militaires et ses réservistes, car elle n'a pas la possibilité de faire un appel national. A cette époque de l'année, les donneurs se font systématiquement plus rares, au moment même où de nombreux soldats sont déployés en opérations extérieures, à commencer par les 3.500 militaires sur le terrain au Mali.

Mali soldat français 930

© Reuters

Une semaine de stock. L'objectif est de maintenir les stocks à disposition avant péremption sous 42 jours. "On sait ce qui se passe au Mali donc on ne peut pas se permettre d'avoir des stocks qui diminuent trop. Il faut qu'on sache qu'avec nos stocks, on peut assurer la consommation de nos hôpitaux et des opérations sur une semaine", détaille Anne Sailliol, médecin chef des services et directrice du Centre de transfusion sanguine des armées, au micro d'Europe 1.

Un contexte qui n'est pas propice aux dons. Or, en ce moment, ce médecin observe une démobilisation des donneurs alors qu'ils sont normalement près de 420 chaque semaine. "Dans cette situation, on a jugé que c'était le moment de remobiliser. Peut-être que la couleur gris du ciel n'incite pas à donner. Peut-être la fatigue après fêtes. Il y a beaucoup de choses qui rentrent en ligne de compte", explique Anne Sailliol. "On anticipe, on ne peut pas se permettre d'aller trop bas dans nos stocks en sachant qu'il y a une intervention en cours", ajoute-t-elle.

soldats français mali reuters 930620

© REUTERS

Un blessé et 40 donneurs. Et de prendre un exemple : "un blessé de guerre sur le terrain peut consommer le sang de 40 personnes différentes qui auront donné pour lui, que ce soit du sang total, des plaquettes ou du plasma. C'est pour ça que même si actuellement on est dans des conflits où il y a peu de blessés mais ils sont très graves cela sollicite de grandes quantités de donneurs". En effet, 16% des blessés de guerre souffrent d'hémorragies graves.

Et si vous voulez donner votre sang, voici deux adresses : Le Centre de transfusion sanguine des armées de Clamart : 1 rue du Lieutenant Raoul Batany (tel : 01.41.46.72.26) ou l'hôpital d'instruction des armées Sainte-Anne à Toulon (tel : 04.83.16. 22.61).