Non-lieu pour un bijoutier parisien qui avait tué son braqueur

  • A
  • A
Non-lieu pour un bijoutier parisien qui avait tué son braqueur
@ CAPTURE D'ECRAN GOOGLE MAPS
Partagez sur :

Le bijoutier parisien, dont la boutique avait été braquée, en juillet 2012, était mis en examen pour homicide volontaire.

Un bijoutier parisien qui avait tué par balle en juillet 2012 un braqueur a bénéficié d'un non-lieu, a indiqué jeudi son avocat, Me Laurent-Franck Liénard, confirmant une information de BFMTV. "Ça a été un très long chemin, il est très satisfait d'être arrivé au bout", a déclaré l'avocat.

Agé d'une soixantaine d'années, le bijoutier avait été mis en examen pour homicide volontaire, qualification qu'il contestait en expliquant que s'il avait voulu repousser l'agresseur, il n'avait pas eu d'intention d'homicide. Le non-lieu a été rendu mercredi. Cette attaque avait provoqué une vive émotion dans le quartier de cette bijouterie située sur l'avenue de la Motte-Piquet dans le cossu VIIe arrondissement parisien. De nombreux messages de soutien au bijoutier avaient été collés sur le volet en fer de la boutique.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

L'INFO - Un braqueur abattu par un bijoutier

JUSTICE - Braqueur tué : le bijoutier mis en examen