Neige : le sel va manquer

  • A
  • A
Neige : le sel va manquer
@ MAX PPP
Partagez sur :

Les producteurs de sel de déneigement sont débordés. S’il neige encore, la pénurie est assurée.

"Le sel, ce n’est pas un produit dont on peut accélérer la production sur un claquement de doigt", tient à rappeler Gaëtan Chapleau, le président de l’association qui fédère les producteurs de sel de déneigement. Alors qu’un nouvel épisode neigeux est annoncé pour le début de la semaine prochaine, la pénurie guette.

Ce n’est pas une question d’offre, mais bien un problème de demande en sel de déneigement. Elle a explosé cette année, atteignant même un niveau qualifié d’exceptionnel par les professionnels.

Une consommation de sel "ubuesque"

"On ne sert pas tous les clients, hélas, depuis à peu près mi-décembre. On doit faire des sélections parce que la demande est ubuesque par rapport à ce qu’on a connu les années précédentes. Cette année, entre le 15 novembre et le 15 décembre, on a livré ce qu’on livre en une année normale", raconte Gaëtan Chapleau, au micro d’Europe 1.

La situation est particulièrement critique en Ile-de-France, où la Direction des routes de la région affiche des stocks de sel de déneigement inférieurs à 2.000 tonnes.

Comment faire pour limiter les dégâts ? En finir avec le salage préventif et réduire au maximum la quantité de sel de déneigement utilisé. Mais si janvier puis février sont aussi neigeux que décembre, la pénurie sera bien totale.