Ne manquez pas l’éclipse de soleil

  • A
  • A
Ne manquez pas l’éclipse de soleil
@ MAXPPP
Partagez sur :

Mardi a lieu une éclipse partielle de soleil. Endroits pour la voir, précautions : mode d’emploi.

La première éclipse de soleil de l’année aura lieu mardi, au matin. Il s’agit d’une éclipse partielle, un phénomène qui sera visible en Europe et en Afrique du Nord.

Les meilleurs spots d’observation. Le phénomène sera d’abord visible au nord de l’Algérie, vers 7h40 du matin, heure française, puis se déplacera vers le nord-est, pour atteindre toute l’Europe occidentale, avec un maximum au nord de la Suède, à 9h50.

En France, le phénomène sera visible entre 7h50 et 10h30, selon les lieux, avec un pourcentage maximal d'"obscuration" vers 9H00. L’éclipse débutera dans le sud-ouest, puis la zone de pénombre remontera ensuite rapidement vers le nord-est du pays. L’éclipse sera à son maximum à Paris vers 9H09, puis à Lille, Metz et Strasbourg entre 9H13 et 9H14. Dans ces zones, le phénomène occultera à son maximum les deux tiers du disque solaire.

Qu’est-ce qu’on verra ? Une éclipse de soleil se produit lorsque la Lune se place devant le Soleil, occultant alors l’image du Soleil depuis la Terre. Le disque solaire semble alors grignoté par la Lune, sans être complètement occulté. En France métropolitaine, par exemple, plus de la moitié, voire les deux tiers du disque solaire, seront masqués par la Lune au maximum de l’éclipse.

Les précautions à prendre. L'observation de l’éclipse de mardi est dangereuse pour les yeux. Il faut donc obligatoirement les protéger par des lunettes "complètement opaques à la lumière normale", avec le marquage CE, rappelle la Direction générale de la Santé (DGS), dans un communiqué.

Un événement de ce type, avec observation directe du Soleil, fait courir des risques de lésions cornéennesliées essentiellement aux ultraviolets, "douloureuses mais réversibles en quelques jours". Néanmoins, si on ne se protège pas, on peut également souffrir de lésions rétiniennes qui peuvent être irréversibles, et "conduire à une altération définitive de la vue".

La DGS suggère aussi l'emploi de verres de soudeur, qui constituent selon elle "la meilleure protection". Elle met en garde contre l'utilisation de moyens de protection comme des verres fumés, des films radiologiques ou de simples lunettes de soleil. Ultime conseil : "Limiter à quelques minutes les observations du Soleil et effectuer un temps de pause entre deux observations afin de reposer les yeux".

Pour l’observer…de loin. Ceux qui ne veulent pas mettre le nez dehors, ou seront coincés au travail, pourront suivre l’éclipse en direct sur Internet, grâce à des webcams disposées dans des endroits stratégiques. Ainsi, le site Astronomylive rassemblera les meilleures retransmissions de l’éclipse à travers le monde, et notamment en Grèce, en Hongrie, en Roumanie, en Ethiopie, en Israël et en Jordanie. L’université de Barcelone proposera également de suivre l’éclipse en direct d’Espagne.

Quatre éclipses solaires partielles et deux éclipses lunaires totales sont prévues en 2011, une combinaison rare qui ne se produira que six fois au cours du 21e siècle. Alors, à vos lunettes…