ND des Landes : expulsions autorisées

  • A
  • A
ND des Landes : expulsions autorisées
Partagez sur :

La justice a décidé d'expulser les occupants de cabanes construites sur le site du futur aéroport.

Le tribunal de Saint-Nazaire a autorisé mardi l'expulsion d'opposants qui occupent un ensemble de cabanes construites sur le site du futur aéroport contesté de Notre-Dame-des-Landes près de Nantes, a-t-on appris de source judiciaire. Néanmoins, compte tenu du fait que le rapport de la commission de dialogue sur cet aéroport - dont les travaux ont permis une trêve de fait des interventions des forces de l'ordre depuis 4 mois - doit être rendu début avril, la probabilité de leur expulsion immédiate mardi était très mince.

Ces cabanes - une dizaine bâties dans deux clairières - se trouvent au centre de la zone d'occupation des opposants, et forment un hameau baptisé "La Chateigne" par les opposants. Pour empêcher la destruction des cabanes, autorisée par la justice le 11 décembre 2012, plusieurs opposants s'en étaient nominalement déclarés occupants, obligeant Aéroport du Grand-Ouest (Vinci) à entamer une nouvelle procédure, plus longue, d'expulsion.

L'avocat des opposants, Me Pierre-Henri Marterêt, a espéré mardi que la décision du tribunal ne soit pas exécutée tant que le rapport de la commission de dialogue ne serait pas rendu.