Nancy : le "désespoir" des sinistrés

  • A
  • A
Nancy : le "désespoir" des sinistrés
Entre cinq et six semaines de pluie sont tombées en trois heures dans la région de Nancy.@ MAX PPP
Partagez sur :

TEMOIGNAGE - Le maire d'Essey-lès-Nancy revient sur les violents orages en Meurthe-et-Moselle.

"Je reviens d'un petit quartier là, c'est le désespoir. Il y a des gens qui ont tout perdu. Véhicules, maison, mobilier…" Jean-Paul Monin, le maire d'Essey-lès-Nancy, petite commune de Meurthe-et-Moselle, peine à réaliser. Tout le département a subi de violents orages, dans la nuit de lundi à mardi, provoquant à certains endroits jusqu'à deux mètres d'inondation.   

"Des commerces ont été touchés et des gens ont été obligés de se mettre au chômage pour plusieurs jours, en attendant de tout nettoyer. La clinique marche encore mais on tend le dos pour que ça tienne, et qu'EDF remette vite le courant", raconte-t-il encore sous le choc.

Jean-Paul Monin parle de paysage "apocalyptique" : "Il n'y a pas d'autres mots. On a eu une petite alerte voilà quelques années, mais là c'est cinq fois ce qu'on n'a jamais eu. Ça a été un mur d'eau qui a déferlé."

Entre cinq et six semaines de pluie sont tombées en trois heures dans la région. Plus de 700 interventions ont été conduites par les pompiers. Et jusqu'à 7.000 habitants ont été privés d'électricité dans l'agglomération nancéienne, selon ERDF.