Nancy : comment le bébé a été retrouvé

  • A
  • A
Nancy : comment le bébé a été retrouvé
La ravisseuse d'un nourrisson de deux jours, interpellée mercredi près de Nancy, est âgée de 17 ans.@ MaxPPP
Partagez sur :

ZOOM - Une jeune femme de 17 ans a été interpellée après l’enlèvement d’un nourrisson.

L'INFO - Son geste a entraîné le déclenchement d’une alerte enlèvement mercredi. Une jeune femme de 17 ans, suspectée du rapt d’un nourrisson de deux jours mardi soir dans une maternité de Nancy, a été interpellée mercredi dans un appartement de Vandoeuvre-lès-Nancy, dans la banlieue sud de la ville. Le bébé, prénommé Lucas, est en bonne santé et a été rendu à ses parents.

>>> A LIRE AUSSI : Le bébé retrouvé en bonne santé à Nancy

Une interpellation rapide. Moins de 24 heures après l'enlèvement du nourrisson, la ravisseuse a été retrouvée vers 19h30 dans un appartement de Vandoeuvre-lès-Nancy, avec le bébé en bonne santé, ainsi que son compagnon et un couple d’amis. Ces trois autres personnes ont elle aussi été placées en garde à vue. La ravisseuse "était d'abord dans le déni, en disant qu'elle venait d'accoucher  et puis après elle a reconnu les faits", a précisé Alain Couic, le directeur du SRPJ de Nancy, en charge de l'enquête.

Un nouveau succès de l'Alerte Enlèvement. La mère de l’enfant s’est aperçue de sa disparition à 22h30 mardi et la police a été alertée à 23 heures. Le dispositif Alerte Enlèvement a, lui, été lancé à 11 heures mercredi matin. C’est grâce à la "conjonction de trois témoignages", parvenus à la police dans le cadre du dispositif alerte enlèvement,  que la ravisseuse a été localisée. Ces témoignages "laissaient à penser qu'une jeune femme, dont on ne connaissait pas le fait qu'elle était enceinte, venait d'accoucher subitement", a fait savoir le directeur du SRPJ de Nancy, Alain Couic, en charge de l'enquête.

>>> A LIRE AUSSI : L'Alerte enlèvement : quand-est elle lancée ?

19.12 enlevement bebe maxppp 930x620

© MaxPPP

L'aide de la vidéo-surveillance. Le procureur de la République de Nancy, Thomas Pison, s'est félicité mercredi soir du rôle de la vidéo-surveillance dans cette enquête. Les enregistrements pris dans le tram nancéien ont notamment permis d'établir un portrait robot de la ravisseuse présumée et de déterminer l'endroit où elle avait quitté la rame. C'est dans ce quartier que les policiers ont mené leur enquête de proximité pour retrouver la ravisseuse.

Une enquête de voisinage. La ravisseuse ressemblait à 80% au portrait-robot", selon une source policière. Les enquêteurs recherchaient une jeune femme qui, vêtue d'une blouse hospitalière, s'était introduite dans le secteur mère-enfant de la maternité mardi aux alentours de 21h30 et avait enlevé le bébé.