Musulin libéré, son magot toujours recherché

  • A
  • A
Musulin libéré,  son magot toujours recherché
L'ex-convoyeur de fonds Toni Musulin, peu après son arrestation en 2009.@ MaxPPP
Partagez sur :

L’ex-convoyeur de fonds vient d’être libéré. 2,5 millions de son butin n’ont jamais été retrouvés.

L’INFO. Il n’a officiellement plus aucun compte à rendre à la justice. Libéré dimanche après avoir purgé sa peine et passé 4 ans derrière les barreaux, l’ex-convoyeur de fonds, Toni Musulin, va pouvoir désormais retrouver une vie d’homme libre. Aujourd’hui âgé de 43 ans, il avait été condamné en 2010 pour le vol de 12 millions d’euros dans un fourgon de sa société Loomis, sans arme ni violence. Si une grosse partie du butin de Toni Musulin a été découverte dans un box qu’il louait près de Lyon, 2,5 millions d’euros n’ont en revanche  jamais été retrouvés dans cette affaire.

>> A LIRE AUSSI : Toni Musulin est libre

Une information judiciaire toujours ouverte. Les policiers pourraient toutefois garder discrètement un œil sur le convoyeur de fonds le plus célèbre de France. Car, la justice continue d’enquêter pour retrouver la trace du pactole manquant. Et ce, même si Toni Musulin a toujours affirmé qu’il ne savait pas ce qu’était devenu cet argent.  Concrètement, une information judiciaire contre X pour recel est toujours ouverte pour tenter de retrouver le pactole. Les numéros de série des billets disparus ont même été diffusés au cas où l’une de ces grosses coupures réapparaîtrait. Autant d’éléments qui devraient pousser Toni Musulin, s’il sait où se trouve cet argent, à la prudence.

>> A lire - Qui est vraiment Toni Musulin ?

L’ancien patron de l’OCRB sceptique. De leurs côté, les fins limiers de la police sont sceptiques quant à l’éventualité de mettre un jour la main sur le butin. "Les hypothèses sont nombreuses, prévient d’emblée Charles Pellegrini, l’ancien patron de Office central pour la répression du banditisme (OCRB). "Il a pu le remettre à sa famille et il est déjà investi dans un pays étranger".  "Et puis, à mon avis, quatre ans de prison l’ont un peu informé des pratiques du milieu et de la police. Il est quand même assez improbable qu’il se rende directement à la cachette où sont éventuellement dissimulés ces 2,5 millions d’euros.   Et Charles Pellegrini de conclure : "à moins vraiment de disposer d’un tuyau particulier que la police aurait et que nous ne connaissons pas, je pense qu’il pourra dans quelques temps jouir de ces 2,5 millions s’il les a bien dissimulés".

Une sortie en catimini. En attendant, Tony Musulin va probablement chercher à se faire oublier. De ce point de vue, il a réussi sa sortie car, d’après les informations recueillies par Europe 1, la police judiciaire n’a même pas été mise au courant de sa libération. En gestionnaire avisé toutefois, l’ex-convoyeur de fonds aurait négocié un reportage exclusif dont on peut voir une première photo jeudi dans l’hebdomadaire VSD. Un entretien avec une chaîne de télévision serait également prévu.