Montreuil : malaise après un fichage d'élèves

  • A
  • A
Montreuil : malaise après un fichage d'élèves
La CNIL a été interpellée par la maire de Montreuil, Dominique Voynet.@ MAXPPP
Partagez sur :

Un collège recensait par écrit des informations privées sur ses nouveaux élèves.

"Fourbe, vicieux, insolent", "stéréotype de la fille de la cité", "caïd de la classe"... Ce sont quelques unes des phrases lisibles dans les dossiers du collège Lenain-de-Tillemont, à Montreuil (Seine-Saint-Denis), révèle Mediapart.

Ce fichage, sans aucune base légale, concerne les enfants arrivant en classe de 6ème et contient de nombreuses annotations d'ordre privé. Des informations médicales, psychologiques, familiales et même judiciaires apparaissent à côté de considérations subjectives sur le comportement des élèves.

Des informations sur l'origine

On y apprend certaines informations sensibles, comme "papa problème d'alcoolisme et la maman aurait des problèmes de santé", mais aussi des informations concernant l'origine des élèves, telles que "gens du voyage sédentarisés".

Selon un enseignant qui a souhaité garder l'anonymat, ces fiches auraient été élaborées "à partir des réunions de coordination entre le primaire et le collège", qui rassemblent du personnel des différents établissements

La CNIL interpellée

Choqué, le représentant la fédération de parents FCPE Jean-Luc Dard a envoyé une lettre ouverte aux enseignants du collège en début de semaine, où il leur demande de condamner ces pratiques. La maire de Montreuil, Dominique Voynet, a également envoyé un courrier au ministère de l'Education et à la CNIL pour signaler les faits.

Une enquête a été lancée pour déterminer les responsabilités. "A aucun moment l'équipe de direction n'a demandé, légitimé ces bouts de papier", a affirmé une source à l'Education nationale. "Ca serait l'initiative d'un personnel de l'établissement qui a pensé bien faire dans le cadre de la relation école-collège", a ajouté cette source.