Montebourg assigné pour un plagiat d'Aragon

  • A
  • A
Montebourg assigné pour un plagiat d'Aragon
@ BFM
Partagez sur :

Le ministre du Redressement productif a été assigné en justice mercredi par l’exécuteur testamentaire du poète.

Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a été assigné en justice mercredi au tribunal de grande instance de Paris, par Jean Ristat, l'exécuteur testamentaire de Louis Aragon, ainsi que par les éditions Robert Laffont. Ils lui réclament 90 000 euros de dommages et intérêts.

Il est reproché à Arnaud Montebourg d'avoir déposé "la Rose et le réséda" comme nom de son propre courant à l'intérieur du Parti socialiste. Ce titre est aussi celui de l'un des poèmes les plus populaires de Louis Aragon, écrit en 1943 et paru dans le recueil La Diane française. Interrogé parl'Express, qui rapporte l'affaire, Jean Ristat a défendu l’œuvre du poète en regrettant qu'aucune négociation n'ait pu avoir lieu avec le ministre. "Il est scandaleux de déposer ce nom comme celui d'une marque de type Coca-Cola" a-t-il confié à l"hebdomadaire.