Montauban : dernier hommage aux paras
© MAXPPP

Les obsèques des trois parachutistes tués par "le tueur à scooter" se déroulent mercredi.

Une ambiance lourde. A la veille des obsèques des trois parachutistes tués par "le tueur à scooter", l'atmosphère est pesante à Montauban, où se déroulera mercredi à 15h00 la cérémonie.

Au 17e régiment, les soldats ont reçu des consignes. Ils ne peuvent plus sortir en uniforme ni faire de jogging à l'extérieur, pour des raisons de sécurité.

"Tout le monde est sur ses gardes"

Dominique travaille sur le site militaire. Elle explique que "tout le monde est sur ses gardes". "C'est dur pour tout le monde", ajoute la réparatrice de parachutes. "Là je suis venue, j'ai pris sur moi parce que je tenais à rendre hommage à ces deux jeunes soldats", explique Dominique, qui a déposé une fleur à l'endroit où Abdel Chennouf et Mohamed Legouad ont été abattus jeudi.

"Moi-même j'ai des craintes", ajoute-t-elle :


C'est dans la caserne du 17e RGP de Montauban que se dérouleront, mercredi à 15h00, les obsèques militaires des trois parachutistes tués de sang froid par "le tueur à scooter".

Abdel Chennouf et Mohamed Legouad, les deux militaires tués jeudi, étaient basés dans cette caserne du Tarn-et-Garonne.

Un détachement du 1er RTP de Francazal, près de Toulouse, fera le déplacement. La première victime du tueur, Imad Ibn Ziaten, était en effet sergent-chef de cette unité.

Eloge funèbre par Nicolas Sarkozy

Nicolas Sarkozy assistera à la cérémonie, ainsi que des ministres et des personnalités régionales. François Hollande et François Bayrou ont également annoncé leur présence.

Le chef de l'Etat prononcera l'éloge funèbre des trois militaires, avant de s'entretenir avec leurs familles et celle du troisième militaire du 17e RGP grièvement blessé à Montauban, précise l'Elysée dans un communiqué.

Hommage religieux à Abel Chennouf

Cette cérémonie sera précédée à 10H30 par un hommage religieux à Abel Chennouf, de confession catholique, à la cathédrale de Montauban, à la demande de sa famille.  Le jeune homme de 25 ans laisse derrière lui une compagne enceinte de sept mois.

L'hommage lui sera rendu par l'évêque de la ville, Monseigneur Bernard Ginoux et l'évêque aux armées, Monseigneur Luc Ravel, selon l'évêché.

Une cérémonie publique organisée

La population de Montauban pourra de son côté rendre hommage aux trois parachutistes tués. La députée-maire de Montauban, Brigitte Barèges, a fait savoir qu'une cérémonie serait organisée au monument aux morts du cours Foucault, situé en face de la caserne, au moment des obsèques.

Pour l'occasion, les commerces devraient être fermés à la demande de la mairie et les drapeaux mis en berne.