Montauban : 18 élèves sans papiers privés de cantine

  • A
  • A
Montauban : 18 élèves sans papiers privés de cantine
@ MAX PPP
Partagez sur :

La municipalité, dénonçant des manques de moyens, préfère offrir ces places à des élèves français.

L’INFO. Brigitte Barrège, la maire UMP de Montauban, en fait une question de principes. Les 18 élèves sans papiers inscrits dans l’une des 39 écoles de la ville ne sont pas prioritaires pour aller à la cantine. En clair, les enfants d'étrangers peuvent suivre leur scolarité normalement, comme l’impose la loi de la République. En revanche, certains d'entre eux, ne peuvent pas aller à la cantine. La municipalité préfère conserver des places pour les 90 enfants, en moyenne, qui intégrent les écoles en cours d’année scolaire.

Une question de moyens. "Aujourd’hui, nous sommes débordés. Nous n’avons plus les moyens d’accueillir de nouveaux enfants", se défend Brigitte Barrèges, qui réfute toute idée de racisme dans sa prise de position. "Nous avons 5.214 élèves inscrits aujourd’hui  à Montauban dans les 39 écoles de la ville. Il y a déjà  200 enfants inscrits qui sont soit en situation irrégulière, soit demandeurs d’asile, soit provenance de la communauté des gens du voyage, et ont tout à fait accès la cantine et à tous les services scolaires. A un moment donné, je ne peux plus aller au-delà", insiste-t-elle.

Des suites judiciaires ? Reste que l’affaire, dénoncée par RESF, pourrait bien prendre une tournure judiciaire. Le défenseur des droits, Dominique Beaudis, a déjà été saisi de cette affaire. L’enquête est en cours et devrait être bouclée dans les prochains jours pour que les enfants soient rapidement fixés et puissent suivre une scolarité normale